Bienvenue sur l'Univers du Fantastique! Amusez-vous bien!

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Une nouvelle année. Pour le meilleur, et pour le rire...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Nous sommes le 31 Décembre, 20:30. Tous les élèves arrivent dans la Salle des Fêtes, habillés pour l'occasion. Cette fois-ci, Tessa a mis un jupe, délaissant à contre coeur son ensemble si spécial. Assez courte, elle ne dépasse pas ses genoux, et les deux poches ont des espèces de petits carrés autour, afin de les délimiter. Et de faire le style de la jupe, en fait. Un chemisier rose pale rentré dans sa jupe qui lui arrive au niveau du nombril, un collant noir choisi longuement pour ne pas être trop opaque, une paire de chaussures qu'elle avait acheté pendant la semaine et qu'elle avait caché à Ashelia et à Lily, estimant que les Louboutins, ça ne se prête pas.

Radieuse, les yeux vaguement maquillés, elle attendait avec Cowell, Elia, Naiara et Eva les élèves qui descendaient en admirant la salle totalement redécorée pour l'occasion. Elle repéra Nathan, puis détourna la tête en s'empêchant de ne regarder que lui.
Énergiquement, elle se dirigea vers la grande table, pour ne pas dire immense. Les élèves avaient été répartis en fonction de leurs affinités, mais Tessa se demandait s'ils avaient bien fait. Peut-être serais-ce plus simple s'ils se mettaient là où ils le désiraient ? D'un coup de baguette, la Préfète fit un vague geste de la main et toutes les étiquettes vinrent se poser dans la main. Elle reparti vers l'endroit où les Elfes de Maison allaient et venaient et déposa dans les mains de l'un d'eux le petit tas de papiers en lui demandant d'aller le mettre à la poubelle. Elle le remercia chaleureusement, puis reparti vers ses amis.

La soirée, n'avait beau faire que commencer, le repas risquait d'être long. Était prévu ensuite un "bal", afin de digérer le tout. L'alcool était pour une fois permis -même si certains élèves en gardaient dans leur chambre sans que ça ne se sache, ou du moins que ça n'aille pas jusqu'aux oreilles d'Eva- et l'heure de fin de la soirée n'était pas fixée.
Tessa espérait vraiment que tout le monde s'amuse.

Les premiers élèves s'assirent à table, et Tessa les suivit sans plus attendre.


____________________________________________________________________________
Desideria Lawson
Serpentard
Six



« Let me show you. »
Voir le profil de l'utilisateur

Cowell Bratley

avatar
2ème année
2ème année
Pour une fois je ne m'étais pas pris la tête pour décider quoi mettre à la soirée. En temps je ne sais pas trop comment m'habiller alors je passe presque une après-midi à me décider pour au final être vêtu presque à l'identique que la majorité des garçons. Mas cette fois, j'avais décidé de faire simple, des habits de moldus tout simples où je me sens à l'aise. Tant pis s'il y a un bal et que ce n'est pas très conforme à "l'étiquette" de danser en jean. Je préfère commencer l'année en mode détendu plutôt qu'en tenu solennelle. Je voulais attendre les autres Créateurs mais j'étais très en avance et puis étant je Préfet je devais me rendre au lieu de la soirée en avance.

C'est ainsi, que je me retrouve dans la salle de fêtes avec Elia, Eva, Naiara et Tessa à attendre les autres élèves. Ces derniers arrivent finalement en seul groupe et pas au compte goûte comme c'est le cas habituellement.

Ils se sont donnés le mot, ou quoi ?

Le flot d'élève se dirige assez calmement vers la grande table, ils sont bizarrement très calmes. Mais ça ne va sûrement pas durer avec l'alcool qui est exceptionnellement autorisé, c'est une sorte de calme avant le tempête. J’essaie tout de même de me dire que tout va bien se passer et que je suis juste pessimiste.
Je me dirige vers la table avant que Tessa ne se décide à changer les places attribuées au préalable. Après tout, pourquoi pas ? En attendant, je prends le temps de d'admirer la décoration de la salle. Elle est impressionnante tout en restant sobre, parfaite pour célébrer la nouvelle année.


____________________________________________________________________________
Casey Adams-Bening, élève de 6ème année dans la maison Poufsouffle



"I feel drunk but I'm sober, I'm young and I'm underpaid                 
I'm tired but I'm working, yeah                                                                                                                                                      "'Cause I've got one hand in my pocket
I care but I'm restless, I'm here but I'm really gone                                                                                                                       And the other one is giving a high five"
I'm wrong and I'm sorry baby"
Voir le profil de l'utilisateur

Elia Stalia

avatar
5ème année
5ème année
- Et bah dis donc Cowell, quelle classe ce soir ! S'exclama Elia, un sourire aux lèvres.
La Préfète était habillée de bleu, ce soir. Une robe bleue, longue sans l'etre, des collants noirs et des talons ; un collier d'argent au cou. Elle avait choisi sa tenue dans l'idée d'etre simple mais élégante.
- Tu me diras, tu as peut être raison, c'est peut être mieux pour danser un jean que des talons... Poursuivit-elle toujours en souriant. Mais je peux pas faire autrement, Jazz est trop grand ! S'exclama-t-elle en riant.
C'est ce moment que choisi Jazz pour arriver avec tout le monde. Elia eut un fin sourire lorsqu'elle vit les yeux de Tessa dériver vers Nathan. Silencieuse mais attentive, la Préfète regarda les élèves arriver, impatiente que la soirée commence. Tout était prêt pour qu'ils passent une excellente soirée ! Pensa-t-elle avec un large sourire.


____________________________________________________________________________
Elizabeth O'Brien, élève de sixième année dans la maison Poufsouffle. 

Crédit avatar : Fae.
Voir le profil de l'utilisateur

Kamira Manliot

avatar
2ème année
2ème année
Encore un soirée supplémentaire, vivement que ça finisse toutes ces fêtes. Je regarde mon lit à baldaquin sur lequel s'étale une formidable robe elfique vert émeraude brodées d'argent. Je grimace. Elle est magnifique mais les robes et moi ça fait deux. Je repense encore au cristaléo que ma mère m'a envoyé pour noël en compagnie de la robe.

- Ecoute Kamira, m'avait-elle dit avec un léger sourire mais son éternelle attitude martiale, tu vas avoir dix-sept ans et même si je ne le cautionne pas c'est presque la majorité des humains et comme tu es partis pour un moment d'étude chez eux encore...

Son sourire léger s'était mué en celui d'un chat, sourire que je détestais parce que c'était celui qu'elle avait avec mon père à la suite de certaines pensées très... elfiques! ça n'avait pas manqué.

- Donc il serait peut être tant que tu te décide a te comporter en femme.

Si j'avais été humaine j'aurais rougis. Ma mère avait du se douter de ma réaction et la vidéo s'était tue avant de reprendre, l'air pas désolé du tout.

- Je sais que ça ne doit pas te plaire mais il faut que tu t'y fasses un peu, moi aussi je suis une guerrière mais ça ne m'empêche pas pour autant d'être ta mère alors réveille-toi un peu!

J'avais écouté la fin de sa tirade d'une oreille distraite, maudissant ma mère, mon côté elfique et le fait que je sois une fille. La robe était vraiment belle mais pas dans mon style. Je soupirais, résignée. Je me concentrais afin de m'attaquer à ce que j’appelais le "brolk de lacets". Je sus les défaire sans rien abîmer, je m'emmêlais un peu dans les manches et décidais de serrer les lacets magiquement. En m'observant dans le miroir je grimaçais de nouveau. Bon elle avait choisis une robe plutôt simple au col carré mais quand même trop décolleté à mon goût, les manches se poursuivant en pointes jusqu'aux hanches et pas ou sol, dénudant quand même les glyphes dorés qui pulsaient à mes poignets, et une couleur unie, juste des broderie simple sur le bas et le col. Ce qui me plaisait beaucoup moins c'est que je devais retirer mes mitaines. Je le fis à contre cœur, libérant pour une fois mes cales et mes cicatrices.

- Déjà que je n'avais pas prévu de danser mais alors là ça ne risque plus du tout, marmonnais-je

Les gens n'apprécient généralement pas le contact de mes paumes nues. Le seul avantage que je trouvais à ma robe était sa longueur. Comme elle touchait le sol je pouvais sans mal garder mais bottes, personnes ne verrait rien. Par contre pour les armes... Ne pas avoir au moins une lame sur moi me ferait me sentir nue et mal à l'aise, mais je ne pouvais pas en mettre une à ma ceinture comme pour noël. J'attachais alors un poignard sur ma cuisse à l'aide d'un fourreau prévu à cet effet. Je passais rapidement la fine coiffe elfique qu'il m'étais déjà arrivé de mettre et me décidais à descendre dans la salle de fêtes.

Plus je marchais et plus je sentais la robe me coller au corps et me disais que la robe que je portais pour noël me manquait déjà. Je haussais les épaules. Tant pis, maintenant j'étais trop loin pour reculer, je n'avais plus qu'à avancer et fêter la nouvelle année avec tout le monde.

Voir le profil de l'utilisateur
- J'en peux plus, dit la Vampire en se jetant sur son lit.

Elle adorait les fêtes. Oui, la jeune fille était une joyeuse fêtarde et elle l'assumait. Sauf que là, c'en était trop. Elle fronça les sourcils en pensant : trop de soirées tue la soirée. Deux petites secondes plus tard, son visage revint sur son visage. Elle pensait à combien elle allait s'amuser, ce soir, avec tous ses amis, à attendre la nouvelle année. Et puis, n'oublions pas qu'elle avait droit à de l'alcool. Elle se releva avec toujours son petit sourire. Elle posa les yeux sur sa penderie grande ouverte et se laissa tomber en arrière pour être dans la même position que tout à l'heure, soit allongée sur son matelas comme un mollusque. Ce qui la désespérait le plus, au fond, c'était de trouver une tenue convenable. Elle trouva quand même le courage de se relever une nouvelle fois et de sortir toutes les robes de son grand placard et les étala sur son lit. Celle ci n'allait pas, celle là non plus... Elle s'assit sur le sol (oui, mademoiselle ne voulait pas froisser ses robes) à bout et soupira un grand coup. Quand soudain, elle le vit. Elle se leva d'un bond et attrapa le cintre sur lequel il était accroché. Ashelia retira délicatement le vêtement et admira son short avec un immense sourire. Le short, elle avait enfin trouvé ce qui remplacera la robe.

Une heure plus tard, elle était assise sur le canapé de sa salle commune, fin prête. Elle portait un pull sans manches doré, le fameux short de couleur noir avec des bas rouge foncé sur lequel était dessiné des étoiles de la même couleur que le pull et enfin, des chaussures noires à petits talons. Sa coiffure était toute simple, elle avait lâché ses cheveux ébène, comme à son habitude et avait accroché un petit noeud noir sur la partie droite de ses cheveux.

La Vampire jeta un coup d'oeil à l'horloge qui trônait sur le mur de la pièce et posa les mains sur les hanches, fronça les sourcils et cria :

- Lily Romane Fowl ! Dépêche toi, sinon, je t'assure que j'y vais !

Personne ne lui répondit. Elle pensa qu'on l'avait ignoré ou que tout simplement, on ne l'avait pas entendu. Ashelia perdit patience et s'en alla. Tant pis pour Lily, une fête l'attendait.


____________________________________________________________________________
Voir le profil de l'utilisateur
Elia m'a informé qu'il y avait une fête, pour fêter la nouvelle année, et faire la fête. Elle m'a fortement conseillé à y aller, à m'a plus obligé plutôt... si j'avais eu le choix, je me serais isolé dans la forêt puis méditer. Je sens que la nuit va être longue, très longue... Elle m'a dit de bien d'habiller aussi, sauf que moi, je suis venu qu'avec le strict minimum. J'enfile donc une tunique elfique de couleur grise et un jean de même couleur, à une teinte près. Je quitte la chambre que l'on m'a attribuer et je me dirige vers la salle des fêtes d'un pas lent. Je veux pas y aller. Je crois que je ralentie de plus en plus en voyant le bâtiment s'approcher de plus en plus de moi. Après quelques pas, me voila devant la porte. Je respire un grand coup et entre, stressé. Je me répète en boucle dans ma tête que après un bain de gens inconnus que je ne connais pas, je ne serais pas aussi stresser. De plus, je me sens nu sans mes armes, j'en ai amené aucune. J'entre, je crois que je suis le dernier, il y a un tas de monde, et je connais personne. Le signale "panique" s'allume dans ma tête, je cherche une personne connue du regard. Mes yeux s'arrêtent sur Elia, Ô Elia ! tu ne peux pas savoir comment tu me sauves ! Je me dirige alors vers elle d'un pas discret.

Voir le profil de l'utilisateur

Lino Figueres

avatar
2ème année
2ème année
Longue sans l'être, la journée m'avait agacé au plus haut point. Je ne supportais pas regarder les heures défiler, si lentes, si interminables. J'avais écrit à ma mère, m'excusant pour la énième fois de ne pas avoir passé les fêtes avec eux. Elle m'avait dit par téléphone qu'elle était enceinte depuis peu, et j'étais franchement heureux pour elle. Malgré tout, je passais les fêtes ici, ayant pour seule consolation le fait de savoir que son nouveau mari et sa famille étaient avec elle. J'avait été un peu jaloux lorsqu'au téléphone, je n'avais senti aucune once de regret ou d'embêtement de sa part.

Donc, pendant toute la journée, je n'avais eu qu'à écrire et m'occuper à me trouver une tenue. Corvée que j'avais expulsé dès que possible, d'ailleurs, puisqu'un pantalon noir, une chemise blanche et une veste noire convenaient parfaitement à l'occasion. Parfois, je me disais que j'étais vraiment chanceux de ne pas être une fille et de ne pas avoir à me maquiller pendant deux heures. Rien que l'idée d'être enfermé dans une salle de bain avec une odeur de laque ambiante me révulsait.

A l'heure dite, j'étais fin prêt. Depuis dix bonnes minutes déjà, à vrai dire. Je n'avais pas réussi à croiser Neal, ni Matthew ou Elia, mais je supposais que cette dernière était partie depuis plus longtemps avec les autres Préfets.
C'est donc seul que je parti vers la Salle des Fêtes, où un attroupement plutôt conséquent était devant la grande porte. Je remarquais Jazz et Nathan, allait vers eux, sans pour autant trouver Matthew parmi eux. Mais tout le monde entrait dans la salle.

Discutant gaiement avec mes amis, je vis Neal arriver. D'un geste de la main, je le hélais alors qu'il passait à côté de nous, l'invitant à nous rejoindre.

Voir le profil de l'utilisateur
Lily se regarde dans le miroir. Elle trouve sa robe magnifique. C'est une robe rouge, dos nu, s'attachant dans le cou grâce à un ruban. Elle colle un peu mais s'évase au niveau du nombril ; elle est si légère que Lily a l'impression de ne rien porter. La jeune fille a relevé ses cheveux en un chignon d'où s'échappent quelques mèches naturellement bouclées. Cette fois-ci, ses yeux sont bleu nuit, nuancés d'argenté et de doré et soulignés d'un trait de khôl. Elle a longuement hésité sur la couleur du rouge à lèvres et a finalement pris le parti de ne rien mettre du tout.

-Lily Romane Fowl ! Crie Ashelia dans la salle commune. Dépêche-toi, sinon, je t'assure que j'y vais !

La rousse sourit et ne répond pas. Elle entend la Vampire claquer la porte, chausse ses escarpins et attrape son sac. Elle a emmené un short et un débardeur, au cas où. Elle part à la suite d'Ashelia en rigolant.

Lily arrive dans la Salle des Fêtes. Les élèves avaient été répartis par affinité mais Tessa a apparemment décidé qu'ils se placeront où ils voudront. La sorcière s'assoit donc entre Ashelia et Tessa.

-Je suis désolée pour tout à l'heure, Ashe, dit-elle. J'étais en train de me... Oh, non !

Shiruka vient de s'asseoir en face d'elle. C'est normal, ils s'entendent bien. Mais pour Lily, c'est signe de mort involontaire par étouffement. Elle fait jurer à Tessa qu'elle la sauvera si jamais le blond la fait trop rire, puis retourne à ses excuses à Ashelia.


____________________________________________________________________________
archie redding, serpentard, six 
i'd have been yours, if you had been mine
but my hopes had faded by the time
can you hear me tonight? 
Voir le profil de l'utilisateur

Jazz Riley

avatar
2ème année
2ème année
Quand il se réveilla tranquillement dans son lit après sa sieste, Jazz se sentait agréablement décontracté. Malheureusement pour lui, cet état ne dura pas longtemps.
Il vit tout d’abord le réveil de Nathan, qui affichait en bâtons rouges un grand « 20 : 30». Il resta immobile un instant, regardant fixement les symboles comme si c’était du serbo-croate. Puis son neurone intégra enfin la signification de ces runes étranges (des chiffres, en fait), et tira la sonnette d’alarme.

Le loup-garou se leva en jurant et se cognant contre le montant de son lit, puis se prit les jambes dans le drap et atterrit le nez sur le plancher. Il jura de plus belle, passant en américain pour faire bonne mesure, et sauta à cloche-pied jusqu’à la salle de bains. Il prit une douche en un temps record, manquant plusieurs fois de glisser sur le sol carrelé, et s’habilla aussi vite qu’il le put. Une chemise rouge (avait-il déjà dit qu’il adorait cette couleur ?), une veste et un jean noir (il espérait ardemment que la couleur de ce dernier camouflerait le fait que c’était un simple jean, il n’avait pas envie de se faire encore une fois frapper par Eva pour ses goûts vestimentaires inadaptés), piqua une ceinture à Nathan, et évita soigneusement tout ce qui ressemblait de près ou de loin à une cravate. Tant pis pour les rousses névrosées.

Il dévala à toute hâte les escaliers des Dortoirs, les cheveux mouillés, tentant désespérément d’attacher sa montre, et pieds nus. Il ne s’aperçut de ce dernier fait que lorsqu’il fit son premier pas sur le marbre froid du château. Il jura pour ce qui lui semblait la millième fois de la soirée, remonta à toute allure dans son dortoir, shootant au passage dans un bouquin, mit ses chaussures, et redescendit à fond la caisse.

Arrivé devant la salle des fêtes, il repéra Nathan et Shiruka, et s’avança vers eux d’un pas décidé, avec la ferme intention d’engueuler vivement ces idiots qui ne l’avaient pas réveillé à temps. Idiots qui semblaient impatients de s’écarter de lui et qui se cachèrent derrière Tessa. Le lycanthrope marmonna une insulte dans sa barbe, et dévia de direction. Il n'était pas assez fou pour attaquer Nathan et Shiruka sous le nez de Tessa, qui en tant qu'organisatrice de la soirée, refuserait qu'ils la gâchent, même pour une fausse engueulade. Tant pis, il tenterait plus tard.

Finalement, il n’était pas si en retard que ça, les élèves n’étaient pas arrivés bien tôt. Il repéra Elia et s’assit à côté d’elle après l’avoir embrassée, salua Neal joyeusement, et demanda à la jeune fille :

« Lilita, j’aurai un service à te demander… »

Il rajouta une bonne dose de sa spécialité, les ‘yeux de cocker battu et mouillé’. Ça tombait bien, il était mouillé. Et si Eva repérait son jean, il pourrait bien finir par être battu. Elle haussa les sourcils interrogativement et il pointa ses cheveux dégoulinants d’un air contrit. La Dessinatrice secoua la tête, l’air désespéré, puis se concentra l’espace d’une seconde. Un courant d’air chaud concentré apparu et s’employa à sécher ses boucles emmêlées. Il sourit et la remercia, puis regarda autour de lui. La plupart des élèves étaient arrivés, et ils attendaient… Ils attendaient quoi, au juste ? Son regard tomba sur son assiette douloureusement vide. Il détestait presque autant les assiettes vides qu’il aimait manger. Alors qu’il envisageait de se lever pour protester devant cette vision désespérante, un claquement de doigt retentit et les plats apparurent sur la table. Tessa lança un joyeux : « Bon appétit ! » et les élèves de Bertie Crochue commencèrent le fastueux repas.


[J'ai pris quelques libertés sur la fin, si ça vous embête faites le moi savoir que j'édite...]


____________________________________________________________________________
"Combattre la procrastination? Promis, je m'y met demain!"
Voir le profil de l'utilisateur

Kamira Manliot

avatar
2ème année
2ème année
Dans la salle ce n'était de nouveau que musiques, rires et voix fortes. La première chose que je vis en arrivant ce fut Nathan et Shiruka courir se cacher derrière Tessa comme deux enfants, enfin caché c'était vite dit. Tessa et son mètre soixante avait déjà du mal à dissimuler Shiruka alors la haute taille de Nathan était mission impossible. La source de leur peur : Jazz. Un simple sourire étira mes lèvres; une scène habituelle au sein de Bertie Crochu quoi, rien d'extraordinaire.
Après avoir fait sortir les garçons de derrière son dos, Nathan à grand renfort de yeux doux, Tessa me salua de la main puis plissa les yeux. Sourire. Elle me fit signe de la rejoindre sans me lâcher des yeux.

- Tu permet, dit-elle une fois que je fus à sa hauteur.

Elle attrapa le tissus de ma robe et le releva un peu, dévoilant les bottes de chasse.

- ça m'étonnais aussi, s'esclaffa-t-elle. Tu marchais normalement, c'était pas possible que tu porte des talons.
- C'est pas difficile à deviner en même temps, répondis-je en riant aussi
- Ouais, comme le poignard.

Je haussais haut les sourcils, me demanda comment elle avait deviné.

- Secret Marchombre, répondit-elle à ma question muette.

Je levais les yeux au ciel et nous continuâmes à discuter un peu jusqu'à l'arrivée d'Elva vers laquelle Tessa partie. Je vagabondais un peu dans la salle, parmi les élèves jusqu'à ce qu'on nous signal qu'on pouvait passer à table.

[désolé de ne pas faire plus mais lycée oblige]

Voir le profil de l'utilisateur

Elia Stalia

avatar
5ème année
5ème année
Elia eut un sourire. Neal s'approcha d'elle.
- Pas trop perdu ? Tu as trouvé la salle de réception sans problème ? J'aurais du t'accompagner, désolée, mais j'avais promis à Tessa de l'aider à organiser tout. Finalement, elle a décidé de tout changer juste avant votre arrivée, mais c'est l'intention qui compte... Souffla Elia.
Une grande silhouette arriva alors. Cheveux mouillés et bruns, yeux verts de chiot abandonné, chemise rouge et jean sombre. Jazz Riley. L'immense sourire qui éclaira soudainement le visage de la Préfète le confirmait.
- Lilita, j’aurai un service à te demander…
La jeune fille éclata de rire après avoir haussé des sourcils. Elle se mordit les lèvres et imagina un courant d'air chaud qui sécha les cheveux de son petit ami. Sans pouvoir s'en empêcher, Elia passa la main dans les cheveux bruns.
- Tu es bien mieux comme ça ! Mais... Pourquoi as-tu l'air affolé ?
Un rire la fit se retourner. Nathan et Shiruka dévisageaient Jazz en se cachant derrière Tessa. Peine perdue.
- C'est la faute aux deux pervers ? Ils t'ont fait quelque chose ? Demanda Elia en prenant les mains de Jazz, l'air faussement inquiète.


____________________________________________________________________________
Elizabeth O'Brien, élève de sixième année dans la maison Poufsouffle. 

Crédit avatar : Fae.
Voir le profil de l'utilisateur
-Les garçons, vous n'êtes pas du tout, mais alors pas du tout remarqués, souffla Tessa en prenant l'air de la fille blasée alors qu'en fait, elle était absolument ravie.

Elle n'avait pas prévu, ni compris trop pourquoi les garçons se cachaient derrière elle. Mais lorsqu'elle vit Jazz, arriver, deux de ses neurones -ne dîtes pas les seuls- se rejoignirent pour former une pensée : "dormir". Bon, bien sur, tout ça ne veut pas dire grand chose, surtout si il n'y a pas de phrase. Mais en tant que narrateur, je sais que vous avez lu les posts précédents et que vous savez de quoi il s'agit. Je ne vous ferais donc pas de dessin -même si écrire tout ça aura été plus long que vous expliquer la situation encore une fois.
Jazz reparti vers Elia lorsqu'elle croisait son regard. "Sage décision", pensa-t-elle avec un léger sourire.

La blonde vit Kamira, l'appela pour vérifier une petite chose. Arrivée à sa hauteur, l'Elfe ne fit aucun geste lorsque la Russe tendit la main pour voir sous sa robe.

-Tu permets ? lui demanda-t-elle.

Quand la rousse acquiesça, la blonde regardait déjà.

-Ça m'étonnais, aussi ! rit-elle. Tu marchais normalement, impossible que tu portes des talons.

-C'est pas difficile à deviner, pourtant, lui répondit Kamira.

-Ouais, renchérit la blonde. Comme le poignard.

Avec un clin d'oeil, elle se retourna pour rejoindre Lily et Ashelia déjà assises à table. Elle se retourna une fois, étonnée que l'Elfe n'ai rien répondu. En voyant ses sourcils rlevés, elle répondit à la question non formulée :

-Secret Marchombre.

Kamira leva les yeux au ciel, sans s'empêcher de laisser échapper un espèce de petit rire. Tessa rejoignit la Vampire et la Sorcière, s'installa à table avec elles. Une belle brochette avec des têtes de couleurs différentes : une rousse, une noire, une blonde. De dos, ça devait faire comique, étant donné que les trois filles faisaient à peu près la même taille.
Pas très loin, Elia séchait les cheveux de Jazz. Tessa leva les yeux au ciel en voyant le sourire niais d'Elia avant de se rappeler qu'elle ne devait pas être très loin de cette tête là lorsque Nathan était en face d'elle. Elle rougit à cette pensée et plongea la tête dans son assiette.

La place à côté d'elle était libre, et elle espérait secrètement de la personne qui viendrait la prendre.
Elle se releva, puis dit d'une voix forte sans attendre que la totalité des élèves viennent s'asseoir -en espérant que ça les fasse venir- :

-Bon appétit !


____________________________________________________________________________
Desideria Lawson
Serpentard
Six



« Let me show you. »
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum