Bienvenue sur l'Univers du Fantastique! Amusez-vous bien!

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Les Uns contre les Autres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Les Uns contre les Autres le Sam 13 Oct 2012 - 13:00

Elle regarde la pluie tomber, dehors. Elle la regarde. Enfin, "regarder" est un verbe qui exprime vraiment trop d'action. Là, en fait, on a plutôt l'impression qu'elle regarde le vide. Alors, certes, il fait sombre. Certes, il fait moche. Mais est-ce une raison ? Et dire que Siam fait un cours en ce moment même...

-Et c'est ainsi que...

"Et c'est ainsi qu'un oiseau vint s'écraser contre la vitre juste en face de moi", pensa Tessa en contenant du mieux qu'elle le pouvait son rire naissant. Ses lèvres s'étirèrent en un espèce de sourire pendant qu'à côté d'elle Ashelia discutait gaiement avec Elva qui était devant elle.

-Ashe, ça sonne dans combien de temps ?

La Vampire se détourna un instant de la demi-Naine pour répondre à l'Humaine qu'il restait encore environ une bonne demi-heure. La blonde gémit et laissa tomber sa tête sur la table en bois avec un bruit plutôt sonore. Siam se figea et le reste de la classe se tourna vers elle. La blonde à la tête enfoncée dans la table ferma les yeux, laissant la douleur encercler son front.

-Aw...

Quelques rires naquirent dans la salle, et Tessa put même entendre Siam sourire.

-Reprenons...

Ce cours n'allait-il jamais finir ? "Allez, Tess', un peu de courage bon Dieu !" se dit-elle pour la énième fois. Pourquoi les cours d'histoire de la magie sont-ils si chiants ?

La sonnerie retentit, et Tessa relève enfin la tête. Elle ouvre difficilement les yeux, s'étire sans aucune gêne pendant qu'Ashelia étouffe un rire en la voyant. Elle ramasse ses affaires, et entendant son estomac protester contre sa lenteur, se hâte d'aller poser ses affaires vers...

-Et merde.

Le couloir est désert, et en face d'elle, à environ cinq cents mètres, se trouve sa salle commune.

-Rappelle-toi de demander à Eva de construire un tunnel pour les jours de pluie. Heureusement qu'on est pas encore en Hiver, parce que sinon je crois que j'aurais pété un câble.

Elle reparti en direction du Réfectoire, déçue de ne pas avoir pu déposer ses affaires (de malheur) sur son lit. On était Samedi, et elle n'avait plus cours de la journée. Elle voulait juste exploser son Loup-Garou favori au babyfoot.

En arrivant au Réfectoire, elle eu la chance de s'asseoir avec Kamira et Cowell. Shiruka les rejoignit peu après, et les blagues commencèrent à fuser.
Après une bonne heure à manger, la blonde se releva d'un coup, ses mains s’abattirent sur la table en bois massif, et c'est avec un grand sourire aux lèvres qu'elle déclara :

-Alors, ça vous dit un bon défi cet après midi ? Je propose qu'une équipe est égale à une Maison, et que chaque Maison -donc chaque équipe- se bat contre les autres. Ne me dites pas que vous êtes des filles, quand même, ce ne sont pas trois gouttes qui vont vous faire flancher !

L'orage tonna, un éclair zébra le ciel. La bande de filles allait devoir se travestir.


____________________________________________________________________________
Desideria Lawson
Serpentard
Six

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Let me show you. »
Voir le profil de l'utilisateur

2 Re: Les Uns contre les Autres le Sam 13 Oct 2012 - 16:46

Kamira Manliot

avatar
2ème année
2ème année
Boum!

- Brolk de slurk! jurrais-je. Foutus potion!

Une bonne partie de la classe me jeta un coup d’œil pendant que je jurais en elfique et en omoisien après la potion que je venait de faire exploser. Ce n'était pas la première que cela arrivait mais ça m'énervait toujours autant. "Kamira" et "potion" dans la même phrase sont un oxymore. Je lançais rapidement un Nettoyus puis un Reparus sur la pauvre table de bois qui se rongeait sous le liquide verdâtre et totalement raté. Eva ne fit aucune remarque, elle devait avoir l'habitude à force...
Mon chaudron ruiné me valut un nouveau juron. Même pas la peine de tenter le Reparus, il était trop endommagé.
Avec bonheur j'entendis la sonnerie retentir et je me dépêchais de fourrer mes affaires dans les poches insondable de ma robe de sortcelière avant de filer hors de la salle plus vite qu'un Rominet. Un œil vers les fenêtres m'appris qu'il pleuvait abondamment. Je haussais les épaules. Qu'importe ce serait une tempête, je n'avais nullement besoin de sortir aujourd'hui.

Instinctivement je me dirigeais vers le réfectoire. C'est en m'asseyant à la table de ma maison que je aperçue de la faim de chatrix qui me tenaillait. Cowell me rejoins rapidement, hilare.

- Quoi? demandais-je face à son expression
- Si tu avais vu la tête d'Eva quand tu es partit, rit-il. Elle était consternée tu sais.

Je haussais de nouveau les épaules tout en attrapant un morceau de pain.

- J'ai jamais été douée en potion, elle le sait.
- Tu bats tout les record n'empêche, se moqua mon ami.
- J'ai plus qu'à entrer dans votre truc des record alors, fis-je en souriant.
- Le Guiness book?
- Ouais c'est ça, votre lire Terrien sur des record plus ou moins stupide fait par des humains.

Il leva les yeux au ciel et salua Tessa qui s'affala en face de nous.

- Histoire de la magie? demanda Cowell

La blonde acquiesça et attrapa la première viande qui se trouvait devant elle. L'Histoire de la magie avait un effet radical sur Tessa, elle l'endormait tellement qu'elle en sortait complètement amorphe. Elle ne tarda pas à se réveiller avec l'arrivée de Shiruka qui se laissa tomber à côté d'elle dans tonitruant "Saluuuut!". Il se moqua un peu de sa PPP qui avait bondit sur sa chaise avant de s'attaquer à un plat en face de lui. Il leva les yeux et un sourire de chat étira son visage.

- Dis-moi Kamira, tu as encore fait exploser ton chaudron non?
- Heu oui, comme tu le sais? demandais-je surprise
- Oh je sais pas, peut être parce que la mèche sur ton épaule est vraiment trop courte et qu'il y a un truc verdâtre sur ton épaule.

Je baissais les yeux pour constater avec horreur qu'il me manquait effectivement une sacrée partie de la mèche de cheveux qui reposait maintenant sur mon épaule alors qu'elle se trouvait devant, au niveau de mon ventre. Le reste de potion n'avait pas réussit à ronger ma robe de sortcelière qui était bien protégée. j'incantais un nouveau Nettoyus en me traitant d'imbécile devant un Shiruka et une Tessa pouffant de rire

Après une bonne heure à manger et à plaisanter dans tout les sens, Tessa se releva soudainement et ses mains
s’abattirent sur la table, faisant tinter les verres et couverts. Elle afficha un grand sourire.

-Alors, ça vous dit un bon défi cet après midi ? dit-elle. Je propose qu'une équipe est égale à une Maison, et que chaque Maison -donc chaque équipe- se bat contre les autres. Ne me dites pas que vous êtes des filles, quand même, ce ne sont pas trois gouttes qui vont vous faire flancher !

Un grondement de tonnerre salua sa déclaration et mes yeux s'arrondirent en constatant que la pluie avait redoublée. Trois gouttes hein?

- Pourquoi pas Tessa, répondis-je, mais explique-nous un peu ton défis avant hein.

Voir le profil de l'utilisateur

3 Re: Les Uns contre les Autres le Dim 14 Oct 2012 - 13:36

Cowell Bratley

avatar
2ème année
2ème année
J'adorais toujours autant les cours de potion. Préparer ces mixtures aux effets incroyables me passionne. Je pends encore quelques herbes qui qui coulent lentement dans le liquide noirâtre du chaudron. J'agite une dernière fois ma baguette et une cuillère en bois vient faire tourner le mélange. Ma potion est prête ! Connaissant très bien les autres élèves autours de moi, je recouvre soigneusement le chaudron avec un couvercle pour protéger ma potion. Deux minutes plus tard la potion de Kamira explose. Mince, j'avais parié sur Lily pour l'explosion de potion, je dois 2 Crédit-Muts de bronze à Elia.
La cloche sonne, je sors de la salle de cours sous le regard consterné d'Eva qui a encore espoir que Kamira progresse en potion. Je me rend de suite au réfectoire, je meurs de faim. Je m'assois à la table des Créateurs ( il y a des tables désignées pour chaque maison mais tout le monde s'assoit où il veut de toute façon ), je suis vite rejoins par Kamira. On parle du cours de potion légèrement catastrophique pour l'elfe rousse quand nous sommes rejoins par Tessa. Son visage est endormi et sa démarche atrophiée. Il ne peut y avoir qu'une seule raison à cela :

- Histoire de la magie? je lui demande.

Tessa acquiesce d'un léger signe de tête, la pauvre elle a l'air de vraiment souffrir cette fois. Heureusement pour elle Shiruka se joint à nous et fait fuir la mauvaise humeur de la PPP. Nous plaisantons et mangeons pendant heure encore (oui, nous sommes très long pour manger). Le bruit de la pluie qui se transforme doucement en tempête rythme nos paroles. Puis soudain Tessa se lève et avec un sourire immense nous dit :

-Alors, ça vous dit un bon défi cet après midi ? Je propose qu'une
équipe est égale à une Maison, et que chaque Maison -donc chaque équipe-
se bat contre les autres. Ne me dites pas que vous êtes des filles,
quand même, ce ne sont pas trois gouttes qui vont vous faire flancher !

Il me fallut quelques secondes pour comprendre, je ne suis pas très emballé par l'idée surtout par ce temps. Mais l'éclair qui frappa éclairant le visage de Tessa d'une lueur inquiète me fit changer d'avis.


____________________________________________________________________________
Casey Adams-Bening, élève de 6ème année dans la maison Poufsouffle

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"I feel drunk but I'm sober, I'm young and I'm underpaid                 
I'm tired but I'm working, yeah                                                                                                                                                      "'Cause I've got one hand in my pocket
I care but I'm restless, I'm here but I'm really gone                                                                                                                       And the other one is giving a high five"
I'm wrong and I'm sorry baby"
Voir le profil de l'utilisateur

4 Re: Les Uns contre les Autres le Ven 19 Oct 2012 - 23:04

Histoire de la magie. Ashelia n'était pas particulièrement fan de ce cours. Elle prenait des notes, mais c'était tout. Le reste de l'heure, elle le passait à bavarder. Aujourd'hui, elle parlait avec Elva d'un film que cette dernière lui avait conseillé, qui lui avait plu beaucoup d'ailleurs.

- Ashe ça sonne dans combien de temps ? demanda la Marchombre qui rêvassait à côté d'elle.

La vampire interrompit sa conversation avec la Demi-Naine, regarda sa montre et répondit à Tessa :

- Il reste une bonne demi heure.

L'expression de Tessa qui suivit cette phrase fut tellement comique qu'Ashelia ne put s'empêcher de retenir son rire. Deux minutes plus tard, la brunette termina de copier la suite de sa leçon tout en terminant sa passionnante conversation avec El'. Dés que la sonnerie annonça la fin du cours, rangea toutes ses affaires dans son sac aussi vite que l'éclair. Elle se tourna vers sa PPP qui s'étira de tout son long, ce qui amusa la vampire. Le regard d'Ashe se balada autour de la blonde, c'est donc là qu'elle put remarquer le bel orage qui animé le ciel.

- Dommage qu'il pleuve si fort... lâcha la jeune fille, désespérée.

Elle courut jusqu'à sa salle commune, le sac sur la tête pour se protéger de la pluie. Elle déposa négligemment ses affaires au pied de son lit avant de recourir au Réfectoire.

Arrivée au Réfectoire, elle se posa à une table non loin de celle de Tessa, Kamira, Cowell et Shiruka. Elle écoutait attentivement la conversation de ses amis, sans parler. En fait, elle était trop occupée à boire son litre de sang. Elle se fit bien vite rejoindre par El' avec qui elle passa l'heure. Soudain, Tessa se leva d'un bond en posant violemment ses mains sur la table en s'écriant :

- Alors, ça vous dit un bon défi cet après midi ? Je propose qu'une équipe
est égale à une Maison, et que chaque Maison -donc chaque équipe- se
bat contre les autres. Ne me dites pas que vous êtes des filles, quand
même, ce ne sont pas trois gouttes qui vont vous faire flancher !

A ce moment là, le tonnerre gronda et un éclair illumina le ciel gris ce qui fit sourire Ashelia malgré elle.

- Pourquoi pas Tessa, répondis-je, mais explique-nous un peu ton défis avant hein, poursuivit Kamira.

- Moi personnellement je suis partante ! dis je, en tournant ma tête vers le ciel et en la retournant vers mes amis avec un sourire.

Plutôt bonne après midi qui s'annonçait, finalement...


____________________________________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Voir le profil de l'utilisateur

5 Re: Les Uns contre les Autres le Sam 20 Oct 2012 - 8:41

Jazz Riley

avatar
2ème année
2ème année
Je déteste la pluie. Ça, c'est quelque chose que tout le monde a déjà compris. Ce n'est pas tant
que cela m'empêche de sortir et de faire l'idiot si ça me chante, mais que la plupart des gens refusent de venir faire l'idiot avec moi, et que faire l'idiot tout seul, c'est vraiment rasoir. J'ai déjà essayé, et je me suis coupé, la preuve. Et puis les nuages noirs ont un effet radicalement mauvais sur mon humeur.


Aussi, je constatais d'un air morne qu'aujourd'hui était sans doute l'un des premiers jours d'automne. Et qui dit automne dit vent, pluie, froid, nuages, temps dégueulasse, pendant trois long mois. Et qui dit automne dit aussi hiver, donc trois long mois de plus à attendre dans ce château que quelqu'un daigne bien me sortir de mon triste en...

C'est là que Shiruka me tapota l'épaule :


« Hé, Jazz, tu viens avec nous ? »

« Gniéh ? » fis je en sortant ma tête de mes avants bras. Le blond secoua la tête et expliqua :

« On va dehors, faire un défi sous la pluie, j'ai pensé que ça te plairais... »

« YES ! » m'écriais-je pendant que Shiruka rigolait. J'eus un grand sourire ravi tandis qu'il m'expliquait plus clairement ce qu'on allait faire. Cet orage était finalement d'un très bon augure, pensais-je en ébourriffant les cheveux de Tessa pour la remercier.



Dernière édition par Jazz Riley le Sam 20 Oct 2012 - 9:26, édité 1 fois


____________________________________________________________________________
"Combattre la procrastination? Promis, je m'y met demain!"
Voir le profil de l'utilisateur

6 Re: Les Uns contre les Autres le Sam 20 Oct 2012 - 9:24

Tessa leur avait tout expliqué dans les moindres détails :
La course poursuite était en fait une chasse au trésor. Chaque équipe trouverait des indices sur son passages et au moment final, ils se retrouveraient tous au même endroit pour chercher le "jackpot", comme aimait le dire Ashelia. Quelques feu-follets seraient surement dispersés dans la forêt, pour donner le bon chemin ou non aux équipes. Chacun aurait une boussole, des armes (au cas où certains se disputeraient, c'est quand même mieux de pouvoir décapiter ensuite, non ?) et quelques trucs à manger.
Personne ne saurait pour autant combien de temps la chasse au trésor prendrait, donc des pulls et tout trucs du genre étaient conseillés en plus des imper' et autres.

Tessa avait hésité à leur préciser que le cannibalisme était fortement déconseillé, mais elle n'avait finalement pas osé. Les équipes avaient par contre le droit de se battre lorsqu'elles se rencontraient, mais pas jusqu'à la mort.

Chaque équipe était postée à trois endroits différents pour entrer dans la forêt. Au premier coup de canon, elles se rueraient à l'intérieur pour trouver leur premier indice.

La blonde se concentre, prête à se transformer en renard dès la première occasion. Elle sent Jazz à côté d'elle, Ashelia et Nathan, Shiruka. Tous prêts à bondir. Elle sourit. Elle adore ça. Penser aux branches qui lui écorchent les bras, les jambes et le visage, les ronces qui déchirent le tissu de ses vêtements, ses cheveux qui s'emmêlent derrière elle et qui flottent en fonction de sa vitesse à courir, elle y pense et...

Le coup de canon retenti. Ensemble, les Chasseurs d'Ombres se ruent d'un seul et unique mouvement vers le centre de la forêt.


____________________________________________________________________________
Desideria Lawson
Serpentard
Six

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Let me show you. »
Voir le profil de l'utilisateur

7 Re: Les Uns contre les Autres le Sam 20 Oct 2012 - 10:43

Kamira Manliot

avatar
2ème année
2ème année
- On a le droit de sa battre? Cool! s'exclame Ashelia
- Mais on ne mord pas, ajoutais-je à l'intention de la vampire. Je ne veux pas te servir de casse-croûte.

Elle hausse les épaules et se concentre sur Tessa qui finit ses explications. Une chasse au trésor, voilà qui est une bonne idée. Une fois les divers recommandations données je me dirige vers mon dortoir afin de me débarrasser de ma robe de sortcelière et de passer mes bottes de chasse. j'attache mes cheveux en une demie-queue, je sais parfaitement qu'attachés ou lâche ils finiront trempés. Tenue de chasse, poignard en argent, arc, flèches; je pense que ça devrait suffire. Juste avant de sortir je lance un Imperméabilisus sur moi pour minimiser l'effet de la pluie.

L'endroit où nous sommes postés pour entrer dans la forêt doit être celui le plus éloigné de l'école. Il pleut à torrent, le ciel est zébré d'éclairs et la forêt me semble terriblement sombre. La pluie perce mon sort de protection mais je m'en moque. Combien de fois je me suis entrainée sous la pluie? Combien de fois nos professeurs nous on jeté dans des situations similaires vêtue de shorts courts, de tee-shirt tout aussi simple et sans armes? Bon d'accords ça fait longtemps que je l'ai pas fait mais une tenue chaude et des armes à porté c'est tout de même mi.....

BOUM !

Coup de canon. Nous partons en courant. Dès le que j'aperçois un arbre à ma porté je me hisse sur ses branches glissantes sans ralentir.

Voir le profil de l'utilisateur

8 Re: Les Uns contre les Autres le Sam 20 Oct 2012 - 16:30

Une chasse au trésor, c'est une super journée pour animer cette journée qui s'annonçait être longue. Oui, j'aimais bien les cours de potion mais j'étais nul, je n'arrivais jamais à retenir le nom de toutes les choses à mélanger, de toutes ces plantes et leurs effets... Du coup je m'en sortais en jetant un petit coup d'oeil à mon voisin qui lui était très bon, c'est pas très loyal, mais faut savoir survivre dans ce monde de fou !

Donc si j'ai bien compris, il faudra trouver avec son équipe des indices qui vont nous mener à un gros trésor. Il y aura des combats, de la survie et des trésors... Tout cela va être génial ! Je me suis rendu dans ma chambre, j'ai accroché mon épée à ma ceinture, j'ai pris une sacoche ou j'ai mis de l'eau, des barres de chocolat et enfin une poche de chamallows. J'imagine que je ne pourrais pas prendre mon Pikachu, et puis avec l'averse qu'il y a, ce serais une très mauvaise idée. J'ai jeter un petit coup d'oeil à travers la fenêtre, j'y ai vu un énorme flash avant d'entendre le rugissement des cieux... Flippant !
Un fois prêt, je me suis rendu après de ma formidable équipe. Nous étions tous prêts à gagner. Un sourire se dessina sur mes lèvres... Juste avant que le coup de canon ne retentisse.



Dernière édition par Shiruka Kodaké le Sam 20 Oct 2012 - 19:19, édité 1 fois


____________________________________________________________________________
"La différence entre l'intelligence et la stupidité, c'est que l'intelligence a ses limites."

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Voir le profil de l'utilisateur

9 Re: Les Uns contre les Autres le Sam 20 Oct 2012 - 18:16

Jazz Riley

avatar
2ème année
2ème année
Je m'étais transformé et piaffais d'impatience. Je n'avais rien préparé, pas de sort d'imperméable ni de bottes de pluie, juste un vieux jean usé jusqu'à la corde dont je n'avais rien à faire (comme grande partie de mes fringues). Je levais ma tête de loup pour tomber sur les yeux carmins d'Ashelia. Nous échangeâmes un regard complice, ou du moins une chose qui s'y rapprochait. Nous savions d'avance qu'une petite compétition allait s'instaurer entre nous, et nous savions aussi que je n'avais aucune chance face à sa rapidité vampiresque. Tant pis, le jeu était trop amusant pour se préoccuper du résultat.
Le coup de canon retentit, me sortant de mes pensées, et je démarrais avec un petit temps de retard derrière les Chasseurs, en poussant des aboiements enthousiastes.
La forêt était encore clairsemée, et nous progressions rapidement, droit devant nous, attendant qu'une seule chose: Que l'apparition d'un feu follet nous guide vers le premier indice...


____________________________________________________________________________
"Combattre la procrastination? Promis, je m'y met demain!"
Voir le profil de l'utilisateur

10 Re: Les Uns contre les Autres le Dim 21 Oct 2012 - 11:53

Elva avait passé toute la matinée avec Ashelia.Pour elle l'histoire de la magie rimais avec discussion sur le dernier film vue.Ashelia venait de connaître un acteur nains ,elle fut sous le charme jusqu'au moment ou elle appris sa taille,ce qui fit tres rire Elva.Puis,Tessa proposa une chasse au trésors.Rien qu'en entendant ce mot,les yeux bleu (devenuent gris avec la pluie) d'Elva brillèrent.Puis elle regarda par la fenêtre,bien sur elle savait qu'il ne fesait pas beau (ses cheveux avait gonflé) mais elle ne s'attendait pas à un temps aussi...nul.Mais bon si il y a un trésors pourquoi chipoter?

Elle pris donc la direction du dortoir et s'activa.Elle se fit une grande natte lourde ,pour empêcher ses cheveux de s'accrocher partout,mit des bottes en cuir de dragon et une veste en cuir de dragon (elle adorais cette matiere) les poches de celle ci sont comme les poche de corcelier en un peut moins grand.Elle y rangea donc 6 bouteille d'eau , quelques tomates cerises ,du pains du jambon et du fromage . Pour les armes elle ne se chargea pas trop :une demi-douzaine à peine.

Puis elle rejoint les chasseurs,le canon marqua le début de la course.Elva se mit à courrire,droit devant en brandissant sa hache contre les maudits arbres qui lui fonçaient dessu.


____________________________________________________________________________
Ma signature c'est la plus belle ♥♥♥♥♥

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

(by Ashelia ♥)
Voir le profil de l'utilisateur

11 Re: Les Uns contre les Autres le Sam 27 Oct 2012 - 17:34

Tous ensemble, ils couraient. A chaque pas, Tessa sentait monter en elle l'excitation. Elle avait envie de rire. Enfin, de rire... Disons qu'elle riait déjà. Sauf que son rire était le rire d'une hyène, de quelque chose qu'elle ne comprenait pas. Elle se sentait stupide, mais pour autant n'arrivait pas à s'arrêter. Alors elle continuait, jusqu'à ce qu'une mouche (que foutait une mouche avec un temps pareil ?) lui arrive droit dans le bouche. Elle ouvrit de grands yeux, dû s'arrêter. Appuyée contre un arbre, elle recracha l'espèce de mouche bleue et reparti en courant, rattrappant la distance avec les derniers Chasseurs.
Puis, sans crier gare, elle se transforma, prenant son animagi comme forme la plus appropriée si d'autres mouches arrivaient. On ne sait jamais, dit-on...

Elle rattrape tant bien que mal les premiers de la tête. "Je suis dans le peloton !" crie-t-elle dans sa tête. Elle laisse échapper une sorte d'aboiement, secoue la tête et la queue. Elle accélère quelque peu, allonge la foulée. Elle sait que dans huit cent mètres tout au plus, elle ne pourra plus garder cette vitesse.

Soudain, une lumière s'allume. Elle est bleue, toute petite, mais elle la voit et trompette (oui, ça se dit comme ça le cri du renard, et c'est pas moi qui ai choisi (sinon j'aurais mi un truc moins débile, quand même)) en direction de Jazz. Mais lui aussi l'a vue, et suit Ashelia qui fonce à grandes enjambées.
Puis Elva les dépasse. Tel un boulet de canon, faisant voler et tourner ses haches autour d'elle, elle pique un véritable sprint en direction d'Ashelia. "Qui aurait dit que les Nains, même deis, pouvaient aller aussi vite ?" se demanda Tessa.

Elle sent ses forces commencer à la lâcher. Alors, elle saute sur le dos du Loup-Garou qui commence à grogner. Un peu ballottée, la renarde plante ses griffes dans la peau du Loup qui réduit la vitesse. Elle se re-matérialise (genre on est dans X-Men) en humaine et s'accroche sur le Loup, accrochant ses mains dans la fourrure marron. Le Loup reprend de la vitesse et Tessa attend de voir son rythme cardiaque redescendre. Autant dire qu'elle peut attendre longtemps.

Parfois, la lumière bleue réapparaît. Alors tout le monde reprend de la vitesse. Elle entend même une chute, surement une de Shiruka, un peu derrière. En effet, lorsqu'elle se retourne, elle le voit allongé face contre terre. Ou plutôt, face contre boue.
Éclatant de rire, elle ne voit pas la branche, plus basse que les autres, arriver à pleine vitesse. Au même moment, Jazz, ayant compris que Shiruka était tombé, fait un espèce de saut de mouton. La blonde rentre en collision avec la branche avant même d'avoir pu dire ou se dire "Impact imminent".

Derrière elle, elle perçoit le rire de Shiruka. La pluie battante continue, et à son tour, elle s'esclaffe pendant que lui, se roule dans la boue sous son fou-rire naissant. Puis, la lumière réapparaît, laissant Tessa reprendre son visage conquérant. Elle veut cette victoire !
Les autres équipes sont elles aussi à la recherche de leur lumière. Alors, la blonde se relève, prend la main de Shiruka dans la sienne et démarre comme une bombe à la suite de leur équipe qui, peut-être, est déjà loin.


____________________________________________________________________________
Desideria Lawson
Serpentard
Six

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Let me show you. »
Voir le profil de l'utilisateur

12 Re: Les Uns contre les Autres le Mer 31 Oct 2012 - 9:55

Je courais comme je le pouvais. Il pleuvait et je n'y voyais rien. A chacun de mes pas, mes pieds s’enfonçaient dans la boue ce qui rendait le challenge encore plus difficile. En plus de tout cela, je n'arrivais pas à suivre les autres Chasseurs... Jazz et Tessa étaient trop rapide, Ashelia dépassait tout le monde avec sa vitesse phénoménale, Elva, malgré sa taille courait elle aussi vite et Nathan aussi arrivait à suivre le rythme. J'ai jeté un bref coup d'oeil à mes cotés, Lily allait à peu près à la même vitesse que moi. Je lui adressait un sourire juste avant de m'entraver avec une racine d'arbre qui traînait par terre et de m'étaler de tout mon corps sur la boue bien fraîche et dégoûtante. Plus loin, j'entendis le rire de Tessa, mais celui-ci s'estompa bien rapidement et à la place, il y eu un bref cri d'agonie. Lorsque je vis Tessa dans la boue, je ne pus m'empêcher d'éclater de rire à mon tour. Soudain, une autre lumière bleue apparut plus loin. L'humeur de Tessa changea aussitôt, elle la veut tellement cette victoire, et ce n'est pas la seule ! Avec son aide, je me suis relevé, prêt à reprendre la course, les habits plein de boue. Les cris des autres membres de l'école se faisaient entendre plus loin.

Une fois debout, j'eu une idée. A lieu de continuer à courir et à galérer pour avancer, je n'avais qu'à utiliser mon pouvoir pour n'avoir qu'à ''voler'', ou plus précisément, tomber. C'est ce que je fis directement, mon corps fut attirer vers l'avant pour arriver pas loin de Jazz et Tessa. Plusieurs fois, je faillit me prendre un arbre, et parfois j'allais soit trop vite soit pas assez, mais au moins j'arrivais à suivre le rythme ! Quelques minutes plus tard, j'aperçut une autre lumière bleue, enfin plutôt un feu follet, celui-ci menait à un grotte. Cette grotte était plutôt longue, mais on pouvait apercevoir tout au fond la faible lumière du soleil. Sur les murs, il y avait une infinité de torches. Peut-être que le trésors se trouve tout au fond ? Ou bien peut-être est-ce juste un indice qui nous aidera à le trouver ? Ou peut-être même qu'il n'y a rien... Comme on dit : Il n'y a qu'un seul moyen de le savoir !


____________________________________________________________________________
"La différence entre l'intelligence et la stupidité, c'est que l'intelligence a ses limites."

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Voir le profil de l'utilisateur

13 Re: Les Uns contre les Autres le Mer 31 Oct 2012 - 13:42

Kamira Manliot

avatar
2ème année
2ème année
Je ne sais pas vraiment si j'avais bien fait de choisir les arbres pour me déplacer. Autant au sol la boue ralentissait, autant en l'air les branches étaient glissantes. Je glisse une fois, à la deuxième je me cogne le genoux et jure. Néanmoins je reste en haut car j'avance un peu plus vite que les autres Créateurs; je joue les éclaireurs.

Une lueur, j'aperçois une lumière brillante pas très loin devant. J'accélère puis me laisse glisser au sol pour bien repérer mon chemin. Si j'étais heureuse d'avoir trouver le premier feu-follet, mon sourire s'affaisse quand je constate qu'il y en a deux côte à côte. Grâce à ma vision accrue par mon côté elfique j'aperçois deux autre lumières, à environ deux cent mètres, une sur la droite et l'autre sur la gauche. Il faut que nous fassions un choix. Malgré la pluie j'entends les pas des Créateurs derrière moi.

- Autant les attendre, marmonnais-je pour moi-même, mieux vaut éviter de se séparer.

Silencieusement, j'espère que l'un de nous aura une forte intuition du chemin à suivre. Tessa, prévoyante, nous a interdit de prendre nos Familiers et animaux de compagnie; Cowell aurait été avantagé par Kneazle.

Voir le profil de l'utilisateur

14 Re: Les Uns contre les Autres le Sam 3 Nov 2012 - 13:05

Cowell Bratley

avatar
2ème année
2ème année
Kamira court définitivement trop vite pour nous. Elle est obligée de nous attendre à chaque fois, ça doit être fatiguant pour elle. Elle fait néanmoins un bon éclaireur. Pendant que la demi-elfe saute d'arbre en arbre, le reste des Créateurs et moi courront le plus vite possible et ce n'est pas chose facile. Les boue passe à travers nos chaussures, on s'enfonce à chaque pas, les branches sont glissantes...Mais peut importe il faut qu’on,n gagne ! Je n’étais pas très chaud au début mais une fois pris dans le jeu, je ne m'arrête plus et au diable la pluie de toute façon nous sommes tous trempés alors elle ne nous fait plus grand chose. Au contraire elle serait presque agréable, j'ai presque envie d'entamer "Singin' in the Rain".

-Il y a deux feux-follets ! Un à droite et un à gauche !

C'est Kamira, qui nous crie se qu'elle voit depuis son arbre.
Il faut donc prendre un décision : Gauche ? Droite ? Dommage que les familiers et animaux de compagnies soient interdits, Kneazle aurait été très utile. Mais il n'est pas là et comme tout le monde me regarde, c'est à moi de prendre la décision. Ce que je ne comprends pas vraiment puisque le niveau de mon sens d'orientation est connu de tous.

-A droite ! crie Elisa.

Nous la regardons, surpris.

-Eh ben quoi ? Il faut bien prendre une décision et vous comptez réellement sur Cowell pour nous donner la bonne direction.

Cette fois nous nous regardons entre nous, puis hochons les épaules.

-Elle a raison, approuve Kamira va pour le feu-follet de droite.

A peine a t-elle terminer sa phrase qu'elle est déjà partie. Nous repartons donc courir dans la boue mais cette fois dans une direction bien précise. Le pire c'est que j'allais dire à droite. Je verrai donc bientôt si Elisa et moi avions raison.


____________________________________________________________________________
Casey Adams-Bening, élève de 6ème année dans la maison Poufsouffle

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"I feel drunk but I'm sober, I'm young and I'm underpaid                 
I'm tired but I'm working, yeah                                                                                                                                                      "'Cause I've got one hand in my pocket
I care but I'm restless, I'm here but I'm really gone                                                                                                                       And the other one is giving a high five"
I'm wrong and I'm sorry baby"
Voir le profil de l'utilisateur

15 Re: Les Uns contre les Autres le Sam 3 Nov 2012 - 20:08

Kamira Manliot

avatar
2ème année
2ème année
- A droite!

Elisa prend la décision cruciale. Aussitôt je repasse dans les arbres, décidément bien plus pratique que le sol qui m'a déjà rehaussée de cinq centimètres tant il y a de boue sous mes semelles. La boue, le truc que j'ai totalement oublié. A peine je me hisse sur la seconde branche en prenant appuis sur mon pied droit que je dérape brutalement. Je laisse échapper une légère exclamation de surprise et me rattrape d'une main sur la branche glissante avant de soupirer.

- J'ai rien! je cris à l'intention des Créateurs ou cas où ils auraient été témoins de ma maladresse

Je lève les yeux vers mes doigts agrippés à l'écorce.

- Concentre-toi au lieu de tracer comme un spatchoune qui voit un miroir. Me dis pas que l'école t'as fait perdre la main?

Voilà que je parle seule maintenant. Précautionneusement je me hisse sur ma branche, décrotte mes semelles et repars en analysant bien chaque mouvements. Si je commence à perdre l'équilibre alors que je me suis auto-désignée éclaireur, on est mal partit.
Pendant le temps où nous continuons à avancer à une allure plutôt soutenue j'entends quelques bruits de chute loin derrière, des exclamation de surprise ou quelques jurons. Je sourit toute seule au milieu des feuilles trempées. Oui nous sommes en difficulté mais ça rajoute du pimant à l'aventure. Soudain j'aperçois de la roche, beaucoup de roche. La masse est encore très loin mais l'acuité visuelle des elfes me permet de la distinguer. Je m'arrête afin de prévenir mon équipe. C'est Elisa qui est devant cette fois-ci.

- On va bientôt arriver dans un endroit rocheux, je lui signal pendant qu'elle reprend son souffle. A mon avis c'est une grotte.

Mon amie hoche sa tête aux longs cheveux blonds et trempés.

- Un peu de sec ne nous fera pas de mal, plaisante-t-elle

Je lui souris avant de repartir à ma voltige. Je dois avoir avancer d'une cinquantaine de mètres qu'un bruit me fait tendre l'oreille. Une respiration, plusieurs même, mais ce ne sont pas celles des Créateurs, tout comme les bruits de course qui vont avec. Non, ces sons sont lointains, je les perçois tout juste, brouillés par le bruit de la pluie. j'entends des pas au pied de mon arbre. Sans prévenir je bascule en arrière et me pend par les genoux à la branche sur laquelle j'étais accroupis, tombant nez à nez avec Cowell. Le Préfet à un mouvement de recule et un cris de surprise. J'imagine que voir apparaitre soudainement un visage à l'envers devant sois, affublé d'une longue masse de cheveux roux, quand on ne s'y attends pas ça doit surprendre.

- Désolé, dis-je rapidement, je voulais juste prévenir qu'on a les autres en face de nous il me semble. Ils sont loin mais je crois que je les ai entendus, enfin je suis pas trop sûre.

Je vois ses yeux bruns rivés sur moi.

- Quoi?
- Tu vas tomber, fit-il simplement

Je regarde mes genoux, hausse les épaules et repars dans les hauteurs. Note : ne surtout plus jouer aux chauves-souris avec des humains, c'est dur pour eux d’assimiler. Note n°2 : surtout éviter de faire peur à Cowell.

Mes intuitions s'avérèrent justes; nous arrivâmes bientôt au pied d'une longue grotte très mince avec un peu de lumière au bout et des flambeaux longeant toutes les parois. Je descend de mon perchoir et me mets à l’abri. C'est là que je sent que je suis vraiment très mouillée. Profitant de l'absence de monde, je m'ébroue comme mon lynx l'aurait fait. J'évite de faire ça en présence d'individu puisque ça met vraiment de l'eau partout avec la longueur de mes cheveux.
Petit à petit je vois et j'entends mes compagnons arriver. Cowell, qui s'est remis de sa surprise, arrive le premier et secoue ses cheveux bleus en passant les mains de dedans. Il marmonne quelque chose que je ne comprends pas. Elisa arrive ensuite et soupire de soulagement.

- Quelle pluie! siffle-t-elle

Les autres nous rejoignent rapidement et chacun en profite pour retirer un maximum d'eau de ses vêtements. Nina retire ses bottines, les renverses et créée une jolie flaque d'eau bien remplit.

- Plus jamais! crit-elle
- Dommage pour toi, on a pas finit, réplique Elisa en riant
- Idée à la c**, grogne-t-elle

Elle a beau râler on voit que ça l'amuse. De nouveau je tend l'oreille et me colle à la paroi. Des voix, deux qui montent dans les aigües sous l'effet de la joie d'avoir trouver la grotte..... ou d'être au sec. Un rire, celui d'une fille. Des voix de garçons, des rires légers. Pas de doute, ce sont les Chasseurs. Les voix d'Ashelia, Lily, Tessa, Shiruka et Jazz sont facilement reconnaissable, même de loin. Le reste de l'équipe doit être là aussi mais je n'entends que leur souffle.

- Hep, on a les Chasseurs à l'autre bout de la grotte, signalais-je en me tournant vers les Créateurs
- Quoi, en face? On va se retrouver là-bas? demande Elisa
- Non, ils sont de l'autre côté de la paroi. Apparemment cette grotte est faite de deux couloirs, ils sont de l'autre côté. Comme ils viennent d'arriver je suppose que leur chemin aboutit au niveau de l’endroit où nous sommes et le notre à côté de là où ils sont maintenant.
- Ingénieux comme système, remarque Cowell

Je hoche la tête, c'est pas bête du tout effectivement. Je n'aurais même jamais imaginé qu'il y avait une grotte dans la forêt de l'école.

- Bon, on attend quoi? s'exclame Nina. On a comprit, ils sont à côté mais ne risque pas de nous gêner. Je veux voir ce qu'il y a au bout moi !

Nous rions légèrement puis nous nous enfonçons dans la pierre, cernés par les flambeaux qui nous réchauffe et sèche nos vêtements.

Voir le profil de l'utilisateur

16 Re: Les Uns contre les Autres le Sam 3 Nov 2012 - 20:57

Elva étais partie comme une fleche.Une fleche rapide et déterminé.Un fleche avec une fidele Hache. Ainsi elle arriva un peu avant les autres devant la grotte.Et elle y entendit grace à son côté nains des voix.Elle fit signe au autres de se taire mais Ashelia,Lily Tessa ,Shiruka et Jazz étais trop occupé à se pleindre du sale temp.Elva sourit le temp lui étais égale maintenant ,tant qu'elle gagnait;Elle s'approcha de la roche pris une inspiration et plongea à l'interieur , El' fut un peu troublé cela fesait un bout de temp qu'elle n'avais pas utilisé son don ,enfin bon maintenant il lui étais utile alors autant l'utilisé.Elle pris un peu de temp à retrouver son chemin;Enfin elle trouva l'endroit d'où venais les voix.Particulierement une :celle de Kamira .Pour étré exacte Kamira s'adossait à deux centimetre d'Elva qui fit de grand éffort pour ne pas faire de bruit.

Elle retourna sagement vers ses amis Chasseurs et leurs annonça en murmurant :"Chut ,on est pas les seuls dans la grotte,les Créteur sont là et Kamira est une elfe même demi ,elle nous entend très bien donc..." et elle fit un signe qui signifiat clairement "on se tait sinon ma hache te fera taire ,à sa façon du moins."


____________________________________________________________________________
Ma signature c'est la plus belle ♥♥♥♥♥

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

(by Ashelia ♥)
Voir le profil de l'utilisateur

17 Re: Les Uns contre les Autres le Mar 6 Nov 2012 - 15:10

Je cours. Dans la forêt. Avec les autres Chasseurs. Sous la pluie. Alors, même si l'on est dans la boue jusqu'aux chevilles, même si je cours mal, je me prends à penser que je passe vraiment un bon moment.
Elva et Ashelia sont parties comme des flèches. Jazz a pris sa forme animale dès le départ, Tessa et Nathan, eux, courent assez vite. Je regarde derrière moi et m'aperçois que je suis dernière. Tant pis, ce n'est pas une course, je me dit. Shiruka, qui avance un peu plus vite que moi, se retourne et me fait un sourire. Puis une branche lui rentre dans les côtes et il s'étale dans la boue. Je perçois le rire de Tessa, mais une fraction de secondes plus tard, je ne l'entends plus. Je devine qu'elle a dû subir le même sort que Shiruka. Nous arrivons enfin à la grotte, Tessa et Shiruka pleins de boue. Elva, qui est arrivée avant nous, se retourne vers nous. "Chut, on est pas les seuls dans la grotte, les Créateurs sont là et Kamira est une elfe même demi, elle nous entend très bien donc..." Tout le monde se tait en voyant le regard que nous lance la Demi-Naine.


____________________________________________________________________________
archie redding, serpentard, six 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
i'd have been yours, if you had been mine
but my hopes had faded by the time
can you hear me tonight? 
Voir le profil de l'utilisateur

18 Re: Les Uns contre les Autres le Ven 9 Nov 2012 - 14:36

-T'as vu comment tu t'es ramassé, sérieux ?

En éclatant de rire, la blonde rentre dans la grotte alors que le silence pèse autour des Chasseurs. Automatiquement, tous les regards se dirigèrent vers elle et sans trop savoir, elle recommença à rire avant d'entendre à son tour des chuchotis quelque part plus loin. La blonde se figea, le visage grave. D'un signe de tête à Elva, elle comprit qu'à l'autre bout de la grotte se trouvaient les Créateurs.

Impossible de parler, donc. Kamira les entendrait trop bien, Cowell se douterait que quelque chose se prépare. Alors, la blonde pris de la boue qui lui collait aux vêtements et fit des lettres avec la terre mouillée. Peu à peu, les mots apparurent les uns après les autres, et une phrase nette s'imposa sur le sol.
La blonde sourit. "On les attaque ?"


____________________________________________________________________________
Desideria Lawson
Serpentard
Six

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Let me show you. »
Voir le profil de l'utilisateur

19 Re: Les Uns contre les Autres le Dim 18 Nov 2012 - 17:58

Les chasseurs faisaient maintenant le silence, nous avions entendu les Créateurs de l'autre coté du mur. En effet, il y avait sûrement un deuxième tunnel dans la grotte. Il n'y avait plus aucun bruit hormis les crépitements des torches. C'est notre préfète qui rompu le silence. Avec un grand sourire au lèvres, elle demanda "On les attaque ?". Elva sauta de joie, prête à casser le mur pour se battre avec l'autre maison, mais Jazz l'arrêta avant :
- Ecoute, je pense que c'est une mauvaise idée.
- Bah, pourquoi ? fit la demi-naine
- Bien... Autant éviter de prendre des risques pour l'instant, il vaut mieux continuer notre chemin les filles. Et puis, je me demande ce qu'il y a au fond de cette grotte, pas vous ?
- Si mais...
- Je pense que Jazz à raison. Dit Lily.
- Je suis d'accord moi aussi, continuais-je. En temps normal, j'aurais été de votre coté mais là je veux savoir ce qu'il y a au fond !
- Rhaa, vous êtes pas drôles ! Râla Tessa.

Finalement, nous avons réussis à convaincre les filles de ne pas provoquer un combat contre les Créateurs. Nous avons donc continué notre route jusqu'au fond de la grotte. Les flambeaux rendaient l'endroit inquiétant, cette impression était renforcée par le son émit par l'orage et la pluie. Le tunnel ouvrait sur la forêt, mais les arbres étaient disposés étrangement. En effet, ils formaient un grand cercle. Au centre il n'y avait que de l'herbe, elle n'était pas mouillé. A l'intérieur du cercle il n'avait pas plu, étrange car on entendait pourtant très bien la pluie.

- Qu'est ce que c'est que cet endroit ? S’étonna Ashelia.
- Aucune idée... Répondit Tessa. Mais on dirai que...

Notre préfète fût interrompue par un fracas de pierre. La sortie du tunnel était maintenant bloquée, impossible de faire marche arrière. Dans le même temps, nous fûmes alerté par un craquement d'os... Enfin plusieurs craquement d'os. Plusieurs squelettes vivants entrèrent dans le cercle. Des cris de surprise nous échappèrent, il y avait un, deux, trois... sept. Sept squelettes animés ! Comme par hasard, nous étions sept chasseurs, il y aura donc un monstre pour chacun de nous. Il n'y avait pas d'autre choix, nous allions devoir nous défendre.


____________________________________________________________________________
"La différence entre l'intelligence et la stupidité, c'est que l'intelligence a ses limites."

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Voir le profil de l'utilisateur

20 Re: Les Uns contre les Autres le Mer 26 Déc 2012 - 19:27

Tessa rit. Evidemment, dit comme ça, ça vous étonne. Mais Eva avait dû sacrément s'amuser lorsqu'elle avait lancé les défis. En effet, à quoi bon se cacher dans une grotte alors qu'il pleut dehors ? Chacun aurait pu se douter du piège, et Tessa s'en voulait de ne pas y avoir pensé. C'est pas comme si par sa faute tout le monde était dans la merde, mais presque. Enfin... La journée n'était pas prête de se terminer.

Sans trop discuter, chaque Chasseur pris sa place. Sans avoir besoin de se concerter, tout le monde se mit en cercle, tout le monde dos aux autres. Un peu comme une tribu d'éléphants qui cherchent à protéger leurs petits. Certes, dans le cas présent, il n'y avait pas de petits. Mais le but était le même, que chacun protège les autres, que tous soient sûrs de ne pas avoir à regarder derrière eux.

-On parie combien que je tue le tiens ? demanda la blonde avec un sourire en coin.

-Tu vas voir, Nolastraosvinsky, le King Sushi ne laisse pas sa proie lui échapper !

Tessa éclata d'un rire qui sonna comme des clochettes bien qu'il soit sorti directement de sa gorge, un peu trop rauque. Pas qu'elle ai peur, mais si les squelettes se multipliaient par deux lorsqu'ils se faisaient couper la tête ou les jambes ou les bras ou autre chose, [reprendre son souffle lors des virgules] ils étaient quand même mal barrés.

Les jambes légèrement pliées, le buste en avant, l'air féroce au visage, les cheveux dégoulinant, le bas de son pantalon et ses chaussures pleins de boue sans oublier son T-Shirt, Tessa aurait pu faire peur à voir. Aurait pu si ses yeux ne trahissaient pas son amusement et sa joie. "Le renard refait surface", pensa-t-elle alors que dans sa gorge naissait un espèce de son entre le jappement et le rire de dinde/baleine/spatchoune.

Les squelettes s'avancèrent tous en même temps, et avec un rugissement, Shiruka s'élança vers eux avec un cri de guerrier. Pour tout vous dire, la scène était assez comique. Mais sur le moment, Tessa ne pensa à rien d'autre que : "Quel imbécile !".

-Shiruka ! hurla-t-elle.

Il se retourna vivement, mais le squelette l'attaquait déjà. Pour essayer de le remettre dans le combat, Tessa décida soudain que ce serait plus judicieux de faire la même chose que lui pour tout le monde. A son tour, elle s'élança dans l'arène à squelettes pendant que, à côté d'elle, Shiruka faisait connaissance avec sa cible. D'un petit "Bonjour, comment vas-tu ?", le squelette lui avait répondu par une claque, où Shiruka n'avait pas réagi immédiatement. Le squelette rit, puis Shiruka la lui rendit. Interloqué, le squelette refit de même, et ainsi de suite. Comme dans les films comiques, les deux s'envoyaient des claques de plus en plus rapidement, toujours un peu moins fort. De son côté, Tessa avait déjà arraché la tête de son squelette.
Arrivant derrière celui de Shiruka, elle s'appuya sur ses épaules en espérant qu'il ne bouge pas trop pour ne pas de faire pincer avec ses os [c'était assez dégueu comme ça, de grimper sur le dos d'un squelette vivant], replia ses jambes qu'elle mit sur chaque hanche du squelette, tourna sa tête brusquement dans les deux directions opposées puis tira d'un coup sec vers le haut. La seule chose à laquelle elle n'avait pas pensé fut la descente sur le sol, qui s'avéra plus brutale que ce qu'elle pensait.

-Non mais tu... commença le blond.

-Ça allait pas durer quinze plombes, ton truc ! On est pas dans Toy Story mon pauvre ! le coupa Tessa.

-Tu aurais pu me laisser faire, au moins !

-Mais non, mon Shiruchou, je t'ai sauvé. Ce n'est pas au petit peuple de sauver le King Sushi ?

-Un roi doit se battre, déclara Shiruka en se redressant, peu importe que sa vie soit en jeu ou non.

-Ah, je sais ! s'exclama Tessa. Le prince n'arrive pas à croire que c'est la princesse qui l'a sauvé ?

-Parce que les princesses font parti du petit peuple, maintenant ?

Tessa lui tira la langue. Autour d'eux, la bataille continuait.


____________________________________________________________________________
Desideria Lawson
Serpentard
Six

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Let me show you. »
Voir le profil de l'utilisateur

21 Re: Les Uns contre les Autres le Jeu 27 Déc 2012 - 13:17

Sept. Il y en a sept. Sept squelettes, un pour chaque Chasseur. Je sors ma baguette de ma poche et souffle un Accio. Un objet passe à travers l'éboulement et traverse la grotte dans ma direction. Je l'attrape au vol et regarde ce qui est venu : un marteau. "Génial !", je pense. Je lui jette un sort pour l'alléger et pouvoir le manipuler facilement et me mets en garde. Les autres sont déjà en train de se battre, chacun à sa méthode. J'entends un craquement d'os derrière moi et fais volte-face immédiatement.

-Lâche ! je crie. T'as voulu m'attaquer par derrière, hein ? Saligot !

Je me jette sur le squelette. Je le frappe à la tête avec le marteau. Son crâne se fissure, mais ça n'a pas l'air de le déranger. Il me repousse avec tant de force que je fais un vol plané et atterris contre le mur de pierre. Je tombe sur le sol froid et passe ma main derrière ma tête. Je me rends compte que je saigne. Je fais un rapide état des lieux. Mes épaules sont écorchées, et un hématome se forme déjà sur mon bras. Je me relève en me disant que de toute façon, je n'en sortirai pas indemne. Je regarde les autres. Apparemment, j'ai hérité du plus coriace. Je recommence à lui fracasser la tête à l'aide du marteau. Il donne des coups au hasard, moi je le frappe un peu partout. Je reçoit un coup de pied derrière les genoux qui aurait dû me faire tomber. Après avoir vacillé, je parviens à rester debout. Je lui lance un Stupéfix, profite de son étonnement pour lui bloquer le cou avec mon bras puis récupère mon marteau. Je le frappe à petits coups, puis lève mon arme bien haut et lui fracasse la tête avec. Son crâne se casse en deux, mais son corps continue à avancer. J'attrape les os de son bras et le tire de toutes mes forces vers moi. Ledit bras reste dans ma main, puis je lui décoche un coup de pied qui l'envoie droit dans le mur. Le squelette se casse en mille morceaux. Je me relève, les poings sur les hanches. Les autres Chasseurs sont encore en pleine bataille.


____________________________________________________________________________
archie redding, serpentard, six 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
i'd have been yours, if you had been mine
but my hopes had faded by the time
can you hear me tonight? 
Voir le profil de l'utilisateur

22 Re: Les Uns contre les Autres le Jeu 27 Déc 2012 - 14:38

Kamira Manliot

avatar
2ème année
2ème année
Nous avançons dans le couloir éclairé de flambeau. Les murs de pierre donne des reliefs à nos ombres dansantes mais aucun de nous ne semble s'inquiéter de cela. Nous somme les Créateurs de Chimères, les monstres et les chimères ne nous effraient pas, ils nous sont communs.
Une lueur douce, comme celle d'un couché de soleil grandit de plus en plus au bout du couloir. La curiosité me pique de plus en plus, j'ai presque envie de courir pour voir ce qu'il y a au bout. A côté de moi je sens Elisa qui s'agite, elle aussi est intriguée par la lumière. Je tourne la tête et observe les visages des Créateurs qui me renvoient mon regard interrogateur. Je hausse les épaules et continue à avancer calmement.

Lorsque mes bottes se posent sur l'herbe de la clairière, il me semble rêver. Des arbres luxuriant, semblables à ceux d'AutreMonde et tellement irréels dans ce monde ci, nous entourant. Quand je lève les yeux vers le ciel c'est pour voir un magnifique couché de soleil.

- Mais, nous ne sommes qu'en début d'après-midi, je murmure
- On dirait un micro climat, souffle la demi-déesse à côté de moi
- J'ai plutôt l'impression d'être dans une forêt d'AutreMonde, signale Cowell

J'échange un regard avec notre Préfet. Même s'il n'a vu AutreMonde qu'une fois il semble qu'il s'en souvienne très bien. Je ne suis donc pas la seule à le penser.
Soudain, un bruit attire nos regard dans la même direction. D'entre les arbres apparait deux pattes massives, celles d'un lion. Petit à petit la créature sort de l'ombre et un frisson me parcours la colonne vertébrale. Oui nous sommes bien dans une réplique qu'AutreMonde.

- Eva, sadique, je marmonne pour moi-même

Voilà la surprise de notre chère Intendante : corps de lion, tête de femme ; un sphinx.

- Bienvenue Créateurs, chantonne le sphinx.
N'ayez aucune peur,
Je ne vous dévorerait pas,
J'égarerais juste vos pas,
Si à ma question vous ne répondait
Comme je l'entendais.

Bon, pas si sadique que ça en fait. Le sphinx est connu pour ses énigmes, en temps normal celui-ci vous décoche un gentil coup de patte qui décapite proprement et simplement si vous avez répondu de travers, celui-la va simplement nous envoyer quelque part au milieu de la forêt afin que l'on se perde si l'on se trompe. Je l'écoute poursuivre.

- Si vous répondez correctement,
Je serais alors clément.
Je vous remettrais sur la voie
Et vous offrirait l'indice de votre choix.
- Qu'est-ce-que vous appelez "indice de notre choix", demanda Cowell

Les yeux fauves se braquèrent sur lui.

- Tu poses ta question,
Et j'y réponds.

Nous échangeâmes tous un regard. Nous n'avions pas le choix, nous ne pouvions pas reculer alors autant résoudre son énigme.

- On vous écoute, lançais-je.

Un fin sourire étira la bouche humaine et la voix s'éleva de nouveau.

- Nous sommes deux sœurs,
Nous avons un cœur.
Nous nous succédons
Et nous engendrons.
L'une laisse la place à l'autre,
Le temps est notre.

Voir le profil de l'utilisateur

23 Re: Les Uns contre les Autres le Mer 2 Jan 2013 - 20:03

Cowell Bratley

avatar
2ème année
2ème année
Nous devions donc répondre à une énigme d'un sphinx pour pouvoir lui poser une question et réussir à sortir de cette étrange forêt. Bizarrement je me sens assez soulagé, je redoutais une épreuve où nous devions faire preuve de force ou de bravoure. Le domaine de l'esprit est plus dans ma zone de confort. Nous laissons alors le sphinx nous dévoiler son énigme :

- Nous sommes deux sœurs,
Nous avons un cœur.
Nous nous succédons
Et nous engendrons.
L'une laisse la place à l'autre,
Le temps est notre.

Pas si facile que ça en fin de compte mais je ne me décourage pas nous allons bien finir par trouver.

-Nous avons combien du temps, demandé-je à la créature.

-Tout le temps que vous désirez
Vous pouvez y passer une éternité.

Je me détends complétement, ce ne sera pas si dur finalement. En plus le sphinx commence à le l'humour, c'est bon signe.

-Cependant n'entrez pas trop vite dans la danse
Vous ne disposez que de trois chances.

Ces paroles ont pour effet immédiat de refroidir l'ambiance. Je dévisage le sphinx que je trouve désormais beaucoup moins sympathique. Je regarde les autres avec une lueur d’inquiétude dans les yeux. Nous restons silencieux pendant une trentaine de secondes.

-On ne va pas rester comme ça à attendre que l'herbe pousse, déclaré-je. Il faut qu'on réfléchisse sur l'énigme, nous avons tout le temps qu'on veut.

-Oui ! s'exclame Elisa. Que dit l'énigme déjà ?

- Nous sommes deux sœurs,
Nous avons un cœur.
Nous nous succédons
Et nous engendrons.
L'une laisse la place à l'autre,
Le temps est notre, Récite Kamira.

-Il ne nous reste plus qu'à réfléchir, dis-je.

Je commence par m'asseoir par terre, je suis imité par tous les autres sauf Kamira qui préfère faire les cents pas. J'arrache des brins d'herbe tout en réfléchissant. Il est clair que la réponse est composé de nom féminins. Ensuite, qui est ce qui se succède et qui peut-être comparer comme des sœurs ? J'arrache une touffe de gazon, je sens que ce n'est que le début d'un très long moment à méditer sur cette énigme.
Nous restons chacun dans notre coin en réfléchissant, chacun à sa façon de se concentrer. Elisa et moi sommes assis par terre en silence le regard perdu dans nos pensées à l’opposé de Kamira qui fait les cents pas et chuchote des bouts de phrases. Le sang d'Elfe qui coule dans ses veines sans doutes.
Plusieurs minutes se passe lorsque Nina qui a été étrangement discrète nous annonce :

-A mon avis, c'est la mer et l'écume.

Nous nous regardons, personnes ne semble avoir avancé plus que ça alors Elisa déclare :

-On peut toujours essayer, non ?

Elle attend notre confirmation mais je ne pense pas que se soit la bonne réponse. L'écume et la mer sont bien deux nom féminins amis il n'y a pas vraiment de successions entre elles ou alors c'est très tiré par les cheveux. Je leur fait part de ma réticence qui est finalement partagée. J'ajoute alors :

-De plus il faut donner des réponses pour laquelle nous soyons tous certains. Nous n'avons que troischances et je n'ai pas envie de me retrouver le coup sous le gorge en ayant gâché bêtement des essais.

Les visages des filles se font un peu plus sombres, pour les rassurer je déclare :

-Mais ne vous inquiétez pas ! Nous allons trouver la réponse, il faut continuer de réfléchir, je suis sûr que nous sommes sur le bon chemin.

-Ouais, retournons faire chauffer nos neurones, plaisante Kamira.


____________________________________________________________________________
Casey Adams-Bening, élève de 6ème année dans la maison Poufsouffle

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"I feel drunk but I'm sober, I'm young and I'm underpaid                 
I'm tired but I'm working, yeah                                                                                                                                                      "'Cause I've got one hand in my pocket
I care but I'm restless, I'm here but I'm really gone                                                                                                                       And the other one is giving a high five"
I'm wrong and I'm sorry baby"
Voir le profil de l'utilisateur

24 Re: Les Uns contre les Autres le Mer 2 Jan 2013 - 21:58

Kamira Manliot

avatar
2ème année
2ème année
Je tourne en rond, un véritable chatrix dans une cage. Les sphinx sont des poètes, je cherche donc dans la poésie et récite pour moi-même tout les poèmes elfique et humains que m'ont permit de retenir les livres magiques de ma planète.
Quelque chose qui se succède et s'engendre en même temps; ma première idée est bien sûr le phénix qui renaît de ses cendres se donnant naissance et se succédant en même temps. Mais je sens que ce n'est pas ça, il faut de mots. J'aurais bien dit le phénix et la flamme mais si ce sont des sœurs, le phénix n'a rien à faire là. Un poème sur les phénix me revient, deux vers en particulier.

- Yuula a narë
Nostë

Flammes et cendres s'engendrent.

- I yuula a i narë! je m'exclame en revenant vers les Créateurs. Tana nai i nanquenie laa ?

Les regards perplexes de mes amis me font comprendre que dans ma précipitation je leur ai parlé en elfique. Je me racle la gorge et répète en français.

- Les flammes et les cendres. Ce sont peut-être les réponses non?
- T'as pensé au phénix? me demande Cowell
- Oui, mais le phénix étant masculin j'ai pensé aux flammes.
- Ce n'est pas bête, mais Elisa l'a déjà évoquer.
- Et ?
- ça cloche, me dit la demie-déesse. Si les flammes deviennent des cendres, les cendres on du mal à repartirent seules. On pense plutôt que c'est quelque chose qui se fait naturellement.

Je hoche la tête et repars à ma réflexion d'une démarche silencieuse, récitant de nouveau des poèmes, cherchant ce qui se succède.

- Peut-être les saisons? demande doucement Nina
- Il n'y a pas vraiment de féminin et de masculin dans les saisons, réfléchit Elisa
- Mais elles ont un cœur, réplique la sorcière aux cheveux bleus. On dit bien "au cœur de l'hiver" ou "au cœur de l'été" ?

Je suis loin d'eux mais je les entends sans mal. Lorsqu'elle évoque les cœurs je me retourne brusquement. Bien sûr, j'aurais put dire "au cœur des flammes" mais pas "au coeur des cendres", donc ce n'est pas bon. La mer et l'écume proposées précédemment par Nina ne fonctionnent pas pour la même raison.

- La vie et la mort peut-être? propose Cowell

Je reviens alors près d'eux et m'accroupis entre Nina et notre Préfet.

- Récapitulons, on a compris que ce sont deux soeurs, qu'elles sont indissociables l'une de l'autre, qu'elles s'engendre et se succèdent en même temps.
- Donc elles se tuent aussi, ajoute très sagement Elisa
- Oui, tu n'as pas tort, j'approuve. Elles ont aussi un cœur, je finis.
- La vie et la mort pourraient fonctionner, dit Nina
- Mais un cœur dans la mort c'est un oxymore, reprend Cowell en fronçant les sourcils.

Je m'abstiens de faire une commentaire sur sa rime et le laisse remettre en question sa propre proposition.

- La lumière et l'obscurité! s'exclame Elisa
- Hum, ça sonne bizarre de parler de cœur pour elles, je grimace
- La nuit et le jour alors, propose Cowell
- C'est masculin le jour, conteste Nina en secouant la tête.
- Mais une journée c'est féminin, je murmure.

Je lève les yeux pour m'apercevoir que tout le monde s'observent. C'est au tour de Cowell de marmonner. De ma position accroupis je me redresse et tourne autour d'eux avant de m'arrêter au dessus d'Elisa.

- On tente ? je demande. La nuit et le jour? La nuit et la journée?

Voir le profil de l'utilisateur

25 Re: Les Uns contre les Autres le Sam 16 Fév 2013 - 17:25

"Satanée Tessa, Elle m'a volé mon squelette !" me dis-je. Je regarde autours de moi, Lily vient de finir son combat, les autres sont encore en pleine bataille. Quel cible vais-je voler ? Jazz est carrément en train de réduire en miette son squelette, Nathan en est au même point... Je continue de chercher mais Ashelia me saute dessus et me plaque à terre violemment. Je lâche un "Mais t'es malade ?!" avant d’apercevoir la lame du monstre passer juste au-dessus de moi : Ashelia vient de m'éviter une blessure très fâcheuse...
- Surveille tes arrières, crétin ! Me crie t'elle.
- Attention !
Je donne un coup de pieds à ma sauveuse pour la dégager avant que l'épée du squelette ne s'abatte sur elle.
- Surveille tes arrières, idiote ! Lui dis-je avant de me ruer sur son monstre tout en dégainant mon épée.

Je tente de lui asséner deux ou trois coups, mais il les contre tous. Celui là est plus coriace que le premier, il faudrait que j'arrive à l'attaquer par surprise. Au moment de tenter de un balayage, je sens quelque chose agripper mon pied avant de m'écraser face contre terre. Je vois Ashelia sauter par dessus moi tout en donnant un coup de fouet au squelette et en même temps, de lui retirer le tibia, il ne se tient maintenant que sur une seule jambe. Elle se retourne une fraction de seconde pour m'adresser un sourire narquois, c'est elle qui m'a fait tomber ! En me relevant je diminue la gravité, je fait un énorme saut avant de retomber comme une flèche sur le squelette en lui tailladant le bras droit, celui qu'il utilisait pour manier son épée. J'adresse à mon tour un joli sourire à la vampirette qui elle, répond par un grognement. Elle n'attend pas pour se lancer sur la pauvre victime et moi non plus, mais juste avant qu'on ne puisse faire quoi que ce soit, une énorme boule de feu vient frapper de plein fouet le squelette. La surprise est telle que je ne peut m'empêcher de lâcher un cris de surprise. Je tourne la tête pour voir le responsable de cet acte pyromane, c'est bien évidemment notre préfète bien aimée qui vient une seconde fois de me voler ma cible. Elle souffle sur son doigt telle une cowgirl en rigolant avant de se retourner, fière d'elle. Je lance un regards dépité à Ashelia, qui semble tout aussi déçue que moi.
- Tessa, tu me le paieras !


____________________________________________________________________________
"La différence entre l'intelligence et la stupidité, c'est que l'intelligence a ses limites."

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum