Bienvenue sur l'Univers du Fantastique! Amusez-vous bien!

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Dix ans déjà

Aller à la page : Précédent  1, 2

Aller en bas  Message [Page 2 sur 2]

26 Re: Dix ans déjà le Sam 25 Aoû 2012 - 20:54

Invité

avatar
Invité
- Nolan, dépêches-toi bon sang ! On va finir par être en retard !
- J’arrive, détends toi Ely.

Voilà dix bonnes minutes que je patientais dehors, ou plutôt m’impatientais, et il me demandait de me détendre. Franchement je l’adore, il sait toujours rester patient face à mon caractère devenu plus explosif. Enfin à côté de moi, je l’attrapais par la main et l’entraînais à ma suite vers la porte de transfert qui nous téléporterait le plus près possible du château. Puis nous utilisions un transmitus et nous retrouvions devant le portail.
Tellement de souvenirs, un immense sourire vint illuminer mon sourire. J’entraînais à nouveau Nolan vers la source de la musique ainsi que les voix que je percevais. Dès que j’eus reconnu les silhouettes de mes anciens camarades, une envie de courir vers eux me prit, seulement contenue par le contact de la main tenant la mienne. Enfin arrivés devant eux, je laissais exploser ma joie.

- Hey ! Ca fait tellement longtemps ! je me calmais légèrement en pensant aux personnes inconnues. Enchantée de vous rencontrer chacun.

Je souriais toujours avant de me rappeler de l’elfe à mes côtés que je n’avais pas le moins du monde présenté.

- Hum, et voici Nolan ! je tournais rapidement la tête pour voir chaque personne présente, lorsque qu’un détail me fit m’égailler. Kamira ! Mais qu’est-ce que tu as fait à tes cheveux ?

Nolan rit en m’entendant, et tout à coup je rougis en me rendant compte de l’imbécilité que je venais de lâcher. On peut dire qu’en dix ans, je n’avais peut-être pas changé physiquement, néanmoins je n’étais plus la même au niveau du caractère. Ces vacances promettaient d’être intéressantes, et j’avais hâte de savoir la vie que menait mes amis depuis que l’on s’était séparés.

27 Re: Dix ans déjà le Dim 26 Aoû 2012 - 12:48

Natacha était arrivé. Debout, plantée devant le magnifique Château qui avait accueilli son enfance, elle perdit un peu de sa réserve habituelle pour laissé flotter sur ses lèvres un immense sourire, et des larmes au coins de yeux. Ryal, son Familier, fut très heureux de voir sa maîtresse comme avant, mais ce fût de courte durée. L'instant d'après, la Marchombre avait remis son masque grave, et marchait d'un pas vif vers le Château.
Elle allait logiquement se dirigée vers l'endroit d'où venait les voix de ses anciens camarades, mais elle savait que tout les regards serait braquée sur elle, et ses questions revinrent dans sa mémoire. La reconnaîtraient-ils ? Il y avait peu de chances. Ces cheveux avait viré au noir, et son visage abordait un air grave qui ne ressemblait pas à la Natacha d'avant. L'aimeraient-ils toujours autant ? Elle l’espérait de tout coeur...
Enfin, la question immédiate était; par où passer ?
Elle allait faire son choix, quand un vacarme retentit, ponctué par le cri d'une rousse bien connu :
- Shiruka Kodaké !! Mon magnifique marbre blanc !!
La Marchombre eu un petit rire, et décida qu'après l'arrivé de Shiruka, elle pensait faire simple, et donc aller directement vers eux.
Son arrivé, bien que silencieuse, fût remarquer de tous, et la jeune femme eu un tout petit sourire :
-Bonjour tout le monde...


____________________________________________________________________________
Deux petites souris tombent dans un seau de crème. La première souris abandonne très vite et se noie, la deuxième se débat tellement fort qu’elle change la crème en beurre. À partir de maintenant je suis cette deuxième souris.

Arrête-moi si tu peux~
Voir le profil de l'utilisateur

28 Re: Dix ans déjà le Mar 28 Aoû 2012 - 10:31

Elia Stalia

avatar
5ème année
5ème année
- Lilou ! Bouge tes fesses ! grogna un jeune homme.

- Naaaan ! répliqua en bougonnant sa soeur.

- Elia Stalia ! Veux-tu bouger tes fesses ?

- Eliot Quentin Stalia, pour la dernière fois, fiche-moi la paix !

- Oui, évidemment à ce jeu-là, je perd toujours, marmonna Eliot. Quelle idée maman a eu de me donner deux prénoms !

- Tu n'as qu'à aller lui demander et à me laisser tranquille !

Le jeune homme gronda. Immédiatement, ses cheveux virèrent au rouge. Sa soeur le remarqua mais ne réagit pas. Eliot n'était pas en train de se faire posséder par un quelconque démon, il s'agissait juste de ses pouvoirs qui se manifestaient lors d'une forte émotion.

- Eliaaa ! Je t'en supplie, quitte ta pâtisserie. Tu me l'avais promis !

- Absolument pas, nia la jeune femme.

- Mais si ! Allez !

- Eliot... J'ai peur.

Le Dessinateur regarda sa soeur. Plantée devant la porte de sa boulangerie, les mains agrippées à la poignée, elle semblait en proie à beaucoup d'émotions différentes.

- Pourquoi ça, Lilou ?

- Tu... Tu sais bien.

Eliot soupira.

- Dis-le, ça te fera du bien.

- Tu sais bien... Quand j'ai quitté l'Ecole... J'ai... Oh. C'était si affreux ! Ils se sont tous effacés devant mes yeux. Il y avait cette jolie blonde, petite, qui me regardait avec horreur, ce grand brun à ses côtés, qui a soudainement cessé de rire, une rousse qui s'est avancé vers moi, un garçon blond qui n'a pas compris de suite... Cette fille aux cheveux bleus, très belle, qui pleurait un peu plus loin, une deuxième rousse pleurant avec elle. Et puis... Et puis... Ce garçon qui me tenait la main et que j'ai repoussé... Ils étaient là. Tous ceux avec qui j'avais passé des années à l'Ecole et pourtant... Pourtant je ne sais toujours pas leur nom.

Eliot frémit. Oui, effectivement, c'était affreux. Dès qu'Elia avait comprit ce qui lui était arrivé, elle les avait tous regardé une dernière fois, tentant de les reconnaître, mais rien ne lui était revenu. Comprenant que sa perte de mémoire était plus grave que d'habitude, paniquée, ne pouvant se rappeler de plusieurs années de sa vie, Elia avait fait un pas sur le côté directement chez son frère.

- Tu penses à eux souvent, Elia. Alors tu vas me faire le plaisir d'aller à l'Ecole avec moi. Tu as bien réussit à reparler à Eva normalement ?

- J'ai mis du temps...

- Et bien tu mettras le temps qu'il faudra mais il est temps de fermer cette pâtisserie-discothèque et de retourner là-bas !

Sa soeur grimaça : à cause de la plaisanterie d'Eliot sur la discothèque ou à la perspective de revoir ses anciens amis ?

***

- T'es sur que c'est une bonne idée ?

- Absolument.

- Comment elle s’appelait ?

- ...

- Comment elle s'appelait ?

- De qui tu parles ?

- De la fille avec qui tu sortais quand tu étais à l'Ecole.

- Comment tu sais ça ?

- C'est moi qui pose les question, Eliot, répliqua Elia avec un léger sourire. Et puis c'est évident, tu es tout impatient de retourner à l'Ecole. C'est forcément à cause d'une fille !

- N'im...

Eliot croisa le regard de sa soeur.

- Je ne sais même pas si elle sera là aujourd'hui.

- Je l'espère !

- Concentre-toi sur ton pas sur le côté, déjà.

La Dessinatrice ferma les yeux. Aussitôt, le décor changea. Ils entendirent des rires. Immédiatement, Elia se recroquevilla.

- Je-veux-pas, je-veux-pas ! marmonna-t-elle.

- On se redresse, frangine ! dit Eliot en riant.

Il mit son conseil en application, posa sa main dans le dos d'Elia et la poussa en avant. Lentement, ils gravirent la pente menant au Château. La jeune femme aperçut trois rousses. La première était Eva, inchangée ou presque, la deuxième était grande, très grande, et Elia ne la reconnaissait pas, pas plus que la troisième, qui pleurait.

- Tiens, je le connais pas ce mec aux cheveux bleus, marmonna Eliot.

Il modifia la couleur de ses cheveux, passant au gris, accompagnant ainsi sa soeur et ses longs cheveux argentés.

- Comment tu veux que je m'en sorte si même toi tu ne les connais pas ?! pesta Elia.
- Eh ! Je suis pas resté longtemps ici.
- Mouais...

Leur dispute attira des regards sur eux. Immédiatement, Elia se figea. Les yeux grands ouverts, toujours d'une couleur aussi métallique, la bouche en " O ", elle semblait tout à coup très innocente. Et très gênée. Elle attendait que quelqu'un lui parle. Et espérait de tout son coeur que personne ne lui en voudrait...



____________________________________________________________________________
Elizabeth O'Brien, élève de sixième année dans la maison Poufsouffle. 

Crédit avatar : Fae.
Voir le profil de l'utilisateur

29 Re: Dix ans déjà le Mar 28 Aoû 2012 - 19:26

Ashelia rongea ses ongles manucurés avec nervosité tout en réfléchissant.
Raaah. Pourquoi avait il fallut qu'ils décident de prendre l'avion ? Ils n'avaient pas pu passer par une cheminée comme n'importe quelle famille de sorciers ?Non, bien sur. En fait, il n'en avait pas à proximité de chez eux, ni chez eux. En fait, ils n'en avaient jamais vraiment besoin, donc ils n'avaient pas pensé à en avoir une.
En tout cas, ils étaient arrivés sains et saufs en France. Le seul problème était de pénétrer dans l'école. Elle essaya de se rappeler le chemin mais cela faisait tellement longtemps... Mais ce qu'elle savait, c'était que le Château n'était pas loin.
Bien sur, son mari et son fils de l'aider en rien. Ils étaient là, à s'amuser à côté d'elle comme si de rien n'était. Elle poussa un long soupir et alla droit devant elle.
Elle ne savait absolument pas où ce chemin allait la mener mais elle n'avait rien à perdre.
La petite famille s’engouffra dans une forêt quand soudain, la Vampire cria, hystérique :

- Je sais ! Je sais ! C'est par ici !

Et elle détala en courant. Pauvre d'elle. Elle était toujours aussi fofolle.
Mais cela n'était pas la question.

La brune retrouva vite le chemin bordé d'arbres en tout genre en compagnie de Blaine et Scott qui devait se demander ce qu'ils avaient fait de mal pour avoir une femme/mère comme elle.

Voilà. Ça y est. Le Château Bertie Crochue était devant elle.

Ils passèrent le portail et Ashelia eut une sorte de choc. Les revoir là, comme ça, en vrai...
Elle resta muette quelques minutes avant de ranger ses lunettes et de foncer vers ses amis qui lui avaient tant manqué.

- Saluuuuut !, lança-t-elle.

Apparement, elle venait de rompre un silence, mais ça n'avait aucune importance. Elle alla dans les bras de ses amis qui avaient tous vieillis, ce qui la fit rire vu qu'elle, elle n'avait pas changé d'un poil.
Aussi, elle reconnut tout le monde du premier coup ! Sauf Natacha. Elle avait eu un peu de mal à l'identifier. Sa p'tite Natachou avait bien changé, en dix ans.

Et puis elle fit connaissance des conjoints/conjointes/enfants de ses amis et leur présenta donc les siens. Ce que c'était bon d'être là, parmi les siens. Ashe se retourna vers le Château de marbre blanc et l'admira. Elle avait passé tellement de temps dans ces couloirs, dans son dortoir, le réfectoire, la cour, l'arène... Les souvenirs la submergea et elle lâcha un soupir de bonheur.

- Et, alors, vous faites quoi dans la vie, maintenant ?, demanda la Vampire pour lancer un sujet de conversation.


____________________________________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]